Kindia : Madani Bah perd sa plantation de 68 450 m² dans un incendie…

Echos de nos régions
Une plantation de 68.450 m² réduite en cendre
Une plantation de 68.450 m² réduite en cendre

KOLENTIN-Les incendies d'origine inconnue, visant des plantations appartenant à des privés, se multiplient dans la préfecture de Kindia et environs.

68.450 m² de plantation d’acajous, de manguiers, de bananiers ont été consumés par un feu d’origine inconnue le mercredi 23 décembre 2020 Kolentin centre dans la préfecture de Kindia. C’est le dur labeur d'un citoyen qui a consenti trois années d'efforts, qui vient d’être réduit en cendre. La semaine dernière, un incendie similaire s'est produit à Friguiagbé où 14 ha d'anacardes ont été consumés.

Joint au téléphone, Mamadou Madani Bah a expliqué comment il a reçu cette mauvaise nouvelle. Selon lui, tout était préparé dans sa plantation pour éviter un tel incendie. Il parle d'un acte prémédité.

« C’est le mercredi 23 décembre 2020 à 12h 59 minutes que mon gardien m’a appelé pour me dire que la plantation a pris feu et que les flammes avaient presque fini de consumer la plantation. Après je me suis déplacé de Kindia pour aller voir ce qui s’est réellement passé parce que la plantation se trouve à Kolentin centre. Lorsque je suis arrivé sur les lieux, j’étais vraiment dévasté. Les dégâts sont énormes. Mais il faut noter qu’au moment où il y a eu l’incendie, le gardien n’y était pas parce que tout était nettoyé, on avait mis le para feu », a expliqué le propriétaire de cette plantation. Encore sous le choc, la victime indique qu’à date, il ne peut pas évaluer les pertes.

« J’avais plus de 15 mille et quelques plantes. Il y avait de l’acajou, des manguiers, des bananiers etc. Mais il y avait beaucoup plus de l’acajou et toute la plantation a été réduite en cendre. L’étendue de la plantation est de 68 450 m². Pour l’instant je n’ai pas pu savoir l’origine de l’incendie. Je n’ai toujours pas pu faire l’inventaire pour évaluer les pertes. J’ai beaucoup dépensé dans cette plantation. Je suis à ma 3ème année depuis que j’ai commencé à aménager cette plantation. Tout a été réduit en cendres. Il ne me reste plus rien », témoigne Mamadou Madani Bah.

Il annonce qu’une plainte a été déposée contre X afin de déterminer si l’incendie est d’origine criminelle. « J’ai porté plainte contre X à la gendarmerie et au niveau des agents des eaux et forêts mais aucune piste n’a été trouvée pour le moment », a-t-il précisé.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 31 décembre 2020 à 14:03

TAGS