Sport : Bantama Sow "impressionné" par les travaux réalisés par KPC à Nongo

Infrastructures sportives
Visite du ministre des sports au stade d'entrainement du HAFIA FC
Visite du ministre des sports au stade d'entrainement du HAFIA FC

CONAKRY-Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique a effectué une visite ce samedi 12 décembre 2020, au stade d’entraînement du club Hafia FC en construction à Nongo.  Accompagné par le PDG du groupe Guicopres, porteur du projet, Sanoussi Bantama Sow était venu s’enquérir de l’évolution des travaux. Au termes de cette visite, le ministre des Sports s’est dit satisfait de l’évolution du chantier.

« Quand nous avons rencontré le président du Hafia FC, nous avons discuté pour voir qu’est-ce qu’il faut pour créer des conditions afin de continuer à maintenir ce Club. Nous avons décidé de réaliser un terrain d’entraînement. Donc ma visite aujourd’hui ici sur ce chantier, c’est de voir effectivement comment les travaux évoluent. Et ce que j’ai vu sur le terrain aujourd’hui m’a impressionné, ce ne sont pas de fausses promesses, ce qui a été dit est en train d’être fait. La Guinée, sous le leadership du président Alpha Condé, s’est inscrite dans la vision d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2025 en Guinée. Rassurez-vous qu’on ne peut pas réaliser un tel bijou sans qu’il ne soit programmé dans le dispositif de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations », s’est réjoui Bantama Sow. 

Le ministre des Sport félicité le PDG du groupe Guicopres, Kerfala KPC Camara pour les prouesses réalisées en un temps record.

« Nous félicitons Kerfala KPC Camara, nous l’encourageons et nous lui demandons d’aller encore plus vite pour que nous puissions inscrire cette infrastructure dans le schéma de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations. Tout le monde parle du développement du sport, on ne peut pas parler du développement du sport sans les infrastructures. Donc avec ce que nous sommes en train de voir à Khorira, à Yorokoguiyah et ici au stade de Nongo, je suis sûre que dans 10 ans, la Guinée n’aura rien à envier à un autre pays sur le plan d’infrastructures sportives », a-t-il ajouté.

Avant de se réjouir du soutien du ministre des sports dans la réalisation de ces travaux pour la jeunesse guinéenne, Kerfala KPC Camara a dans son intervention de circonstance tenu à rassurer que ce stade sera opérationnel fin mars 2020.

« Le ministère m’a aidé en me lavant le dos. Il m’a porté confiance à travers le président Alpha Condé en mettant à ma disposition deux hectares de terrain pour le viabiliser pour la jeunesse guinéenne et pour le Hafia Football Club. Après huit mois de travaux, le ministre Sanoussy Bantama Sow a décidé de venir voir ce qui s’est réellement passé ici. Il est reparti très content, très satisfait de ce qui a été réalisé ici. Moi également, je suis très content du fait qu’il soit satisfait de la qualité de mes travaux. Nous nous sommes fixés comme objectif de rendre le stade opérationnel fin mars 2021 et j’ai garanti que les travaux vont finir d’ici-là », a promis le PGD du groupe Guicopres.

La Guinée est engagée dans les préparatifs de l'organisation de la CAN 2015. Ce nouveau stade entrera sans doute dans le nouveau dispositif de ce rendez-vous historique. Dans cette perspective, Kerfalla Camara KPC veut aller plus loin. Il envisage de construire des villages CAN dans les alentours du stade de Nongo. 

« Lors de notre entretien à l’occasion de la visite de la société ISIS, le ministre et moi avons décidé de songer à mettre en place les villages CAN au niveau de la zone de Nongo. C’est ce que le ministre Bantama Sow vient de réitérer encore. J’ai donné tout mon engagement et toute ma volonté à accompagner le ministère dans ce sens. Il suffit qu’une collaboration formelle soit signée entre le département des Sports et le groupe GUICOPRES pour que nous entamions immédiatement les travaux de construction de ce village parce que contrairement aux autres CAN précédentes dans d’autres pays, la Guinée veut éviter de mettre les footballeurs dans les mêmes hôtels fréquentés par d’autres clients (...). Dans les villages CAN n’y seront présentes que les délégations officielles des pays qui viendront pour participer à la CAN », a-t-il expliqué. 

Quelles sont ses caractéristiques ? 

« Au niveau de la tribune couverte, il y a quatre vestiaires qui appartiendront aux équipes professionnelles. Au niveau du gradin, il y a deux vestiaires pour permettre aux équipes qui viennent s’entraîner et lors des petites compétitions. Il y a des salles de massage, de fitness, d’infirmerie, le bureau des arbitres, des latrines des deux côtés de la tribune couverte et les deux côtés du gradin. Il y a toutes les commodités qu’il faut à un stade pour être homologué par la FIFA. En tout, il y a 5 500 à 6 000 places assises, mais si on ajoute les places debout, nous pouvons aller dans l’ordre de 10 000 à 12 000 places », a précisé le PDG du Groupe Guicopres.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Dimanche 13 décembre 2020 à 15:16