Guinée : Ousmane Gaoual et compagnie bientôt fixés sur leur sort…

Politique
Cellou Baldé et Ousmane Gaoual Diallo
Cellou Baldé et Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY- Placés en détention préventive à la maison centrale de Conakry, Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé, Etienne Soropogui seront bientôt situés sur leur sort. 

Ces cinq figures de l'opposition accusés de "détention et fabrication d’armes légères, d’associations de malfaiteurs, de troubles à l’ordre public, pillage, de destruction, de participation à un attroupement, des propos incitants à la violence", seront entendus au fond en début de semaine, par le cabinet d'instruction de la Cour d'Appel.

L'audience est fixée le lundi 30 novembre 2020. Le juge pourrait décider de les juger s'il trouve les charges fondées, ou de les libérer tout simplement.

« Ils seront interrogés à partir du lundi 30 novembre au cabinet d’instruction de la Cour d'Appel. Le juge d’instruction de la Cour d’Appel qui va reprendre le travail de la police. C’est suite à ça qu’ils vont décider de les juger ou de les libérer », a expliqué Me Salifou Béavogui.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Samedi 28 novembre 2020 à 17:26