Alpha Condé "tacle" Sans Loi : "Nous avons des commerçants qui font un bail…"

Politique
Alpha Condé, président de la République de Guinée et Elhadj Ousmane Fatako "sans loi"
Alpha Condé, président de la République de Guinée et Elhadj Ousmane Fatako "sans loi"

CONAKRY-Engagé dans une vaste opération controversée de récupération des "biens de l'Etat", le président Alpha Condé promet de "casser" toute infrastructure construite sur des domaines appartenant à l'Etat.

Alors que le gouvernement a annulé unilatéralement tous les baux que l'Etat a signés avec Elhadj Ousmane Fatako Baldé, le chef de l'Etat a titillé ce samedi cet opérateur économique.   

Nous avons des commerçants qui font un bail avec l'État. Ils créent dix millions, pendant ce temps, ils font des locations là où ils paient dix millions à l'État. Ils ont quarte cent, cinq cent millions là où ils paient (10 millions) par mois. Ce qui est contraire à l'objectif du bail. Donc ça aussi c'est fini”, a promis le Chef de l'Etat.

Et d'ajouter : "Nous avons aussi des gens qui se sont accaparés des biens de l'État, du contentieux franco-guinéen, nous allons les récupérer", s'est engagé Alpha Condé.

Le président de la République s'est particulièrement accentué sur le cas de l'ancien préfet de Dubreka, Mouctar Barada. Il accuse ce dernier d'avoir (comme son nom l'indique) bradé les domaines de l'Etat.

"Nous avons aussi des préfets qui ont vendu des terrains alors qu'ils n'ont pas le droit, je peux citer le préfet Barada, comme son nom d'ailleurs l'indique, il a bradé les terres à Dubréka. Nous allons enquêter et réoccuper toutes ces terres. S'il s'avère que c'est un cadre du ministère de l'urbanisme qui est la base, nous allons indemniser la personne qui a acheté en reprenant et condamner le cadre qui l'a fait. Par contre, si c'est le préfet qui a vendu, on récupérera le domaine sans aucune indemnisation", a-t-il expliqué.

A suivre…

Africagunee.com

 

Créé le Dimanche 22 novembre 2020 à 16:54