Scandale de corruption dans un organe de l’Union Africaine basé en Afrique du Sud

Afrique

Un nouveau scandale de corruption a éclaté dans un organe de l’Union africaine (UA), le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), basé à Johannesburg où une enquête interne est en cours sur la disparition de plus d’un million de dollars.

L’affaire a éclaté en juillet dernier, lorsque des salariés du Mécanisme africain, une structure

dépendant de l’UA, ont révélé toute une série de dépassements. « Mauvaise gouvernance, corruption, népotisme, favoritisme ».

Le document pointe du doigt également les « intimidations et les renvois arbitraires » dans la gestion de l’organisme, censé être un mécanisme d’évaluation de la bonne gouvernance et qui est présidé par le sud-africain Edward Malokaau.

« Le MAEP devrait être à la pointe de la promotion des valeurs de l’Union africaine comme le

respect, la loyauté, l’intégrité, l’impartialité, la transparence, la responsabilité, l’efficacité et le professionnalisme. Pourtant, son secrétariat continental semble aller dans la direction tout à fait opposée », s’indignent les auteurs du document.

Ce dernier a été transmis à plusieurs responsables de l’UA, dont le chef de l’État sud-africain, Cyril Ramaphosa qui en est le président en exercice.

Créé le Vendredi 20 novembre 2020 à 13:30