Salguidia : les anciens travailleurs ont reçu leurs arriérés de salaire…

Société
Des anciens travailleurs de Salguidia
Des anciens travailleurs de Salguidia

CONAKRY- C'est grand ouf de soulagement pour les anciens travailleurs de l'usine SALGUIDIA. Ce jeudi 19 novembre 2020, ils ont reçu leurs arriérés de salaire. La remise des chèques a eu lieu dans les locaux du ministère de l'industrie et des PME, a-t-on constaté sur place.

Après la signature de la convention d'établissement de la société Agro-Industrielle Guinéo-Emirati (SAGE-SA) pour la relance de l'usine SALGUIDIA au mois de juin dernier, le ministère de l'Industrie et des PME a procédé au payement des arriérés de salaire des anciens travailleurs de ladite usine. Ce sont au total 56 travailleurs salariés directs qui ont reçu leur chèque ce jeudi 20 novembre, au ministère de l’industrie et des PME. Cette première phase concerne uniquement les travailleurs qui ont assuré la maintenance de l'usine depuis son arrêt entre 2013-2014.

Revenant sur l’historique de cette usine, le conseiller principal du ministre de l’industrie, M. Yékhé Gomou a rappelé que la SALGUIA est la société Agro-industrie Guinéo-Libyenne, qui avait pour vocation de développer des activités agricoles et d’assurer une promotion agro-industrielle. Malheureusement cette entreprise n’a jamais connu le développement escompté, parce que tout simplement, dit-il, elle n’a jamais été bien gérée. 

 Selon M. Yékhé Gomou, après l’arrêt définitif de l’usine, à la suite de la crise politique intervenue en Lybie, et aussi le décès du Directeur Général libyen d’alors, le président de la république a pris l’initiative de trouver des partenaires pour relancer les activités de l’usine SALGUIDIA. C’est dans ce cadre qu’une société Emiratie s'est portée candidate. Un protocole a été signé avec cette société qui a exprimé l'ambition de reprendre l’usine et développer le projet.

"La procédure juridique et réglementaire a été engagée avec la société. Et avant l’établissement de cette convention ayant abouti à la création de la société Agro-Industrielle Guinéo-Emirati (SAGE-SA), pour permettre à la société de prendre possession de ses actifs, le ministère a mis à leur disposition une condition. Le préalable c’était de pouvoir désintéresser les travailleurs afin de permettre de libérer les lieux. Ce processus a commencé il y a près d’un mois. Le ministre d’Etat a demandé au préfet de Forécariah de travailler avec les anciens travailleurs pour pouvoir récupérer le terrain et remonter les informations. C’est ce qui fut fait", a-t-il expliqué.

Et de poursuivre : « C’est sur cette base que nous avons reçu les instructions du service de l’inspection générale de travail pour nous aider à décanter la situation.  Nous sommes allés à un consensus qui a fait l’objet d’un protocole d’accord signé. C’est sur la base de ce protocole que le partenaire Emirati a mis à notre disposition deux milliards cinq cent millions francs guinéens que nous avons commencé à distribuer aujourd’hui », a déclaré le conseiller du ministre de l’Industrie, M. Yékhé Gomou.

Il précise que cette distribution concerne deux équipes. La première au nombre de 56, est constituée des maintenanciers qui ont permis de veiller au reste des actifs de SALGUIDIA. L'autre équipe qui a moins travaillé que la première est composée de 94 personnes, qui doivent être aussi payées. Ces derniers avaient reçu en mars 2014, 24 mois de salaires payés par les libyens. Leur délégation syndicale avait pris des engagements à l'époque dans un protocole.

Le paiement de ces arriérés de salaire est un ouf de soulagement pour ces anciens travailleurs de SALGUIDIA qui ont longtemps attendu avant de voir ce jour arriver. Financier et ancien comptable de cette usine, M. Lansana Touré ne manque pas de mots pour exprimer sa satisfaction.

« Je suis arrivé à Salguidia en 1981. J’ai été d’abord chef comptable, Directeur financier et contrôleur général jusqu’à maintenant. Depuis la mort de Kadhafi ça n’allait pas. Ça fait plusieurs années qu'on ne reçoit pas de salaire. Et aujourd’hui j’ai reçu le chèque des arriérés de salaire plus le règlement. On a longtemps attendu, c’est pourquoi je suis content et c’est la même joie chez certains amis. Nous remercions sincèrement le chef de l’Etat professeur Alpha Condé, le premier ministre, les membres du gouvernement et particulièrement à notre ministre M. Tibou Kamara et le Directeur national de l’Industrie » a déclaré le M. Lansana Touré.

Il a lancé un appel à l’endroit du gouvernement en l’invitant à ne pas oublier les anciens travailleurs lors du futur recrutement, dans le cadre de la relance de l'Usine. « Nous voulons maintenant la reprise totale de l’usine et avec l’ensemble des anciens des travailleurs. Nous voulons que l’usine retrouve sa place d’antan dans l’agro-industrie au niveau de la sous-région », a souhaité le sexagénaire.

Il faut rappeler que c’est le 18 juin 2020 que le gouvernement guinéen a signé la convention d’établissement de la société Agro-Industrielle Guinéo-Emirati (SAGE-SA) qui remplace désormais l’ancien SALGUIDIA. Située à Maférinyah dans la préfecture de Forécariah, cette usine va créer des nombreux emplois directs et à accroitra la production et la commercialisation du made in Guinea.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

Créé le Vendredi 20 novembre 2020 à 0:25