La Guinée, "infréquentable"? Ces notes de Paris et Washington qui en disent long…

Diplomatie
Mike Pompéo, Mamadi Touré, Jean Yves Le Drian
Mike Pompéo, Mamadi Touré, Jean Yves Le Drian

Est-il si risqué de se rendre en Guinée ? Lorsqu'on consulte les notes du Département d'Etat Américain et du Quai D'Orsay par rapport à la situation sécuritaire globale de la Guinée, on peut bien répondre par l'affirmative. Que disent-elles ?  

Washington classe la Guinée au niveau 3, c’est-à-dire dans la catégorie des pays où il est "déconseillé de voyager". La mise à jour du département d'Etat consultée par Africaguinee.com, date du 02 novembre dernier et reste encore vigueur. Deux raisons expliquent ce classement. D'abord, les troubles sociopolitiques, ensuite la présence de la pandémie mondiale du nouveau coronavirus.

"Reconsidérez votre voyage en Guinée en raison du COVID-19. Faites preuve d'une plus grande prudence en Guinée en raison des troubles civils", conseille Washington aux citoyens américains.

De son côté, Paris indique dans l’alerte générale, publiée le 29 octobre 2020, (toujours en vigueur) que le risque d’attentat étant élevé, les Français résidents ou de passage à l’étranger sont appelés à faire preuve de vigilance maximale.

"Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements", indique le Quai D'Orsay, dans sa rubrique Conseils aux voyageurs.

En raison de la pandémie du nouveau Coronavirus, la Guinée applique le principe de "réciprocité" et impose des restrictions aux ressortissants étrangers.  

C'est seulement les détenteurs de visas longs séjours familiaux ou professionnels, les conjoints de ressortissants guinéens, les étrangers résidents en Guinée, les détenteurs de passeports diplomatiques d’ambassades ou organisations internationales implantées en Guinée, les experts et assistants techniques, le personnel humanitaire, qui sont actuellement admis sur le territoire.

Focus Africaguinee.com

Créé le Mercredi 18 novembre 2020 à 14:16