Gouvernement d'union: le camp d'Alpha brise le rêve de certains opposants…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

CONAKRY-Les candidats "malheureux" de la présidentielle d'octobre qui caressaient l'espoir de se retrouver dans un gouvernement d'union nationale, devraient "déchanter".

Le camp du président Alpha Condé vient de leur fermer "hermétiquement" la porte alors que le chef de l'Etat a affiché récemment une certaine "ouverture" pour dit-il gouverner avec toutes les "compétences".  

"Ceux qui affirment qu’il faut un gouvernement d’union nationale, un gouvernement de consensus, un gouvernement de compétence, ou de je ne sais quoi encore, nous leur disons, jamais, jamais, jamais ! Alpha a gagné avec près de 60% de l’électorat. Donc, il gouvernera avec son parti et ses alliés. Ce que les gens n’ont pas eu dans les urnes, ils n’auront pas ça dans la rue. Ça doit être très clair pour tous", a tranché le ministre d'Etat Sanoussi Bantama Sow.

Alors que plusieurs responsables de l'opposition font l'objet de "poursuites judiciaires", M. Sow avertit que les "fauteurs de troubles" seront mis au pas pour permettre au président de développer le pays pendant les six prochaines années.

"Tous ceux qui veulent semer la violence, nous allons les mettre hors d’état de nuire pour permettre au président, à son gouvernement et à son parti de développer ce pays", a martelé le ministre d'Etat en charge des sports.

Le jour de la confirmation de la victoire d'Alpha Condé, certains candidats malheureux disaient être à la disposition du président élu pour tout besoin. '’S’il me tend la main, je viendrais’’, déclarait l'un d'entre eux dans la foulée de l'arrêt de la Cour Constitutionnelle.

A suivre…

 

Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 16 novembre 2020 à 14:23