Kankan : Des éleveurs fuient leur zone de pâturage après le massacre de leurs bœufs à Koumban…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

KANKAN-Ce qui se passe dans la localité de Koumban, située à une cinquantaine de kilomètres de la préfecture de Kankan est dramatique. Dans cette bourgade où la cohabitation était jusque-là pacifique entre les communautés, des éleveurs sans défense sont victimes d'une violence inouïe.   

Des individus armés de machettes se sont ligués contre leurs bétails massacrant à "tour de bras" des dizaines de bovins, ovins et caprins. Selon certains certaines victimes, au moins 200 bœufs sont tués. Les images qui circulent sur les réseaux font froid dans le dos.

Un reporter d'Africaguinee.com s'est rendu ce vendredi 13 novembre 2020, dans cette localité où une autorité locale lui a confié que certains éleveurs commencent à fuir leur zone de pâturage de peur de nouvelles attaques.

Les assaillants ne sont pas limités qu'au massacre des bœufs. Ils se sont aussi attaqués aux huttes et hameaux qui servaient d'abri aux éleveurs. Pour l'heure, aucun responsable n'a été arrêté. L'affaire a été portée devant les autorités régionales de Kankan qui tentent de régler le problème.

Pourquoi une telle escalade de violences ? Une source locale basée Koumban a confié que tout est partie d'un problème domanial. Mais au fond, il y a eu une instrumentalisation politique.

Nous y reviendrons !

 

Focus Africaguinee.com

 
Créé le Vendredi 13 novembre 2020 à 19:01

TAGS