Cour constitutionnelle : Ce qu'on sait de la femme qui a piqué la crise…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Un incident a interrompu momentanément ce samedi 7 novembre 2020, la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle du 18 octobre.

Outre l’étroitesse de la salle d’audience, les répétitions du président qui butait sur les mots, la proclamation des résultats définitifs a été interrompue suite à un malaise subi par un observateur électoral.

Le président de la Cour constitutionnelle était en pleine lecture de son arrêt lorsque Amoko Iba, chef de mission d’observation de la diaspora africaine vivant en Europe a fait une crise épileptique, poussant des cris aigus et créant la panique dans la salle.

C’est ainsi, le président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura a suspendu l’audience en attendant que la victime soit évacuée de la salle. L’interruption a pris au moins une dizaine des minutes avant la reprise.

Apres tout, la Cour a validé l’élection d’Alpha Condé dès le premier tour de l'élection présidentielle du 18 octobre, avec 59, 50%.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 669 91 93 06

 

Créé le Samedi 07 novembre 2020 à 18:32