Afrique du Sud : des guinéens manifestent devant leur ambassade à Pretoria…

Diaspora guinéenne
Des guinéens manifestent devant leur ambassade à Pretoria
Des guinéens manifestent devant leur ambassade à Pretoria

PRETORIA- Plusieurs ressortissants guinéens vivant en Afrique du Sud ont battu le pavé ce mercredi 28 octobre 2020 devant l’Ambassade de Guinée à Pretoria. L’objectif de cette manifestation était de protester contre la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée. Une situation marquée la contestation des résultats de la présidentielle et des graves violations des droits de l’homme. Ces guinéens réclament justice pour les victimes. Contacté par Africaguinee.com, le Président en exercice de la communauté guinéenne en Afrique a expliqué l'objectif de leur démarche.

 «Nous avons écrit une lettre dans laquelle nous avons énuméré nos inquiétudes et nos mécontentements par rapport à ce qui se passe actuellement en Guinée. Nous avons envoyé aussi une lettre à la municipalité de Pretoria, nous avons envoyé également une lettre au département de la police de Pretoria, ils nous ont donné l’autorisation de manifester hier mercredi 28 octobre 2020 devant l’Ambassade de Guinée à Pretoria. En plus nous avons eu la chance d’avoir au moins 200 participants, des jeunes, des étudiants, des femmes, des adultes et même des adolescents. Nous nous sommes retrouvés à l’heure indiquée c’est-à-dire à 11h (heure locale ndlr), nous avons manifesté devant l’Ambassade de Guinée à Pretoria parce qu’il faut dire la vérité : le Président Alpha Condé et son gouvernement ont décidé d’aller dans les quartiers de Conakry, d’aller dans des villages à l’intérieur du pays, faire tuer des innocents. Il y a même des enfants qui sont tués. Tout cela est inacceptable. La manifestation s’est bien passée, la police était présente pour nous encadrer et la presse sud-africaine était présente aussi », nous a expliqué Mouhamadou Aliou Sy.

Ce ressortissant guinéen indique que d'autres actions sont envisagées dans les prochains jours. « En plus de cette manifestation, nous avons envoyé une lettre à la Coopération de l’Afrique du Sud, nous allons également envoyer une autre lettre à l’Assemblée générale de l’Union Africaine. Comme le Président Cyril Ramaphosa est le Président en exercice de l’UA, nous avons cherché aussi à rencontrer le Président Cyril Ramaphosa et son secrétaire général. Nous avons rencontré aussi des partis politiques sud-africains, nous sommes déterminés à montrer à tout le monde que ce pays, la Guinée appartient à tous les fils de la Guinée. Depuis 2007, c’est les mêmes militaires, les mêmes policiers et les mêmes gendarmes qui sont en train de tuer les gens. Alpha Condé a pris le pouvoir et il a décidé de continuer à massacrer les gens parce que ce sont des massacres ciblés, des tueries ciblées », a fustigé le Président en exercice de la communauté guinéenne en Afrique du Sud.

Cet autre citoyen guinéen résidant en Afrique du Sud qui a participé à cette manifestation nous a confié que l’Ambassadeur de Guinée n’avait pas accepté de rencontrer les manifestants.

« Durant toute la manifestation l’Ambassade était fermée. Toutes les portes et fenêtres étaient fermées, je ne sais pas s’ils avaient peur ou quoi mais l’Ambassadeur n’a pas accepté de nous rencontrer. Nous avions une lettre adressée aux autorités guinéennes mais comme l’Ambassadeur n’a pas accepté de sortir et ils n’ont pas voulu prendre la lettre. On l’a lu en haute voix sur place puisqu’on avait des haut-parleurs avec nous (…) Nous cherchons aussi une autorisation pour manifester devant l’Assemblée Nationale Sud-africaine parce qu’au temps de l’Apartheid le peuple sud-africain avait beaucoup souffert et la Guinée a été le premier pays à apporter son soutien à ce peuple. Donc nous voulons manifester devant l’Assemblée Nationale pour les rappeler de ne pas oublier la Guinée et de demander à ce que les résultats issus des urnes soient respectés », explique M. Mounir Diallo.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 29 octobre 2020 à 21:32