Crise postélectorale: ce qu'on sait de l'arrivée de la mission conjointe à Conakry…

Crise postélectorale en Guinée

CONAKRY-Alors que la Guinée est secouée par une crise post-électorale qui a fait une dizaine de morts depuis le lendemain de l'élection présidentielle du 18 octobre, une mission conjointe de la communauté internationale est attendue à Conakry.

La mission composée des émissaires de la CEDEAO, des Nations Unies, de l'Union Africaine doit arriver ce dimanche 25 octobre à Conakry, a appris Aficguinee.com de sources proches du ministère des affaires étrangères.

Elle sera composée du président de la Commission de la Cédéao Jean-Claude Kassi Brou, de Mohamed Ibn Chambas pour les Nations unies, des commissaires aux affaires politiques de l’Union africaine et de la CEDEAO, Cessouma Minata Samate, le général Francis Behanzin. Ils seront reçus ce lundi 26 octobre par le ministre des affaires étrangères Mamadi Touré.

Les résultats provisoires de l'élection présidentielle donnant Alpha Condé vainqueur dès le premier tour avec 59,4% des suffrages sont contestés par son principal opposant Cellou Dalein Diallo qui s'est autoproclamé vainqueur le 19 octobre avec 53% des suffrages selon son propre décompte.

S'il entend déposer un recours devant la Cour Constitutionnelle, le candidat de l'UFDG appelle à la poursuite des manifestations de rue pour rétablir la "vérité des urnes". Les violences postélectorales ont fait plusieurs morts et des dégâts matériels importants.

L'ONU à travers le secrétaire Général Antonio Guteress a appelé à l'arrêt des violences. Même intonation du côté des Etats-Unis qui encourage les acteurs de tous les bords à privilégier les voies de recours légales pour faire des contestations.

A suivre…

Africaguinee.com

 

 

Créé le Dimanche 25 octobre 2020 à 12:29