Violences en Guinée : Au moins trois gendarmes tués à Conakry…

Violences postélectorales
Des gendarmes déployés pour le maintien d'ordre à Conakry
Des gendarmes déployés pour le maintien d'ordre à Conakry

CONAKRY-Au moins trois gendarmes ont été tués ce vendredi 23 octobre 2020 à Conakry dans nouveaux affrontements sanglants qui ont émaillé la banlieue de la capitale guinéenne.

Alors que les résultats définitifs provisoires de l'élection présidentielle sont attendus ce samedi 24 octobre, les heurts postélectoraux en cours dans le pays continuent de faire des victimes.

Au moins trois gendarmes ont été tués dans la journée d'aujourd'hui entre le quartier Sonfonia et la T8, théâtre de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

Depuis leur déclenchement en début de semaine, les violences postélectorales ont fait près de 30 morts en Guinée. La communauté internationale lance un appel au calme.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Samedi 24 octobre 2020 à 0:03