Présidentielle en Guinée : les observateurs internationaux livrent leurs conclusions…

Election présidentielle du 18 octobre
Des observateurs électoraux de l'UA et de la CEDEAO
Des observateurs électoraux de l'UA et de la CEDEAO

CONAKRY-Les observateurs de l'Union Africaine (UA), de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest viennent de livrer leurs premières conclusions sur le déroulement de l'élection présidentielle du 18 octobre en Guinée.

Lors d'une conférence de presse animée ce mardi 20 octobre 2020 à cet effet, à Conakry, le chef de la mission d'observation de la CEDEAO, José Maria Neves a déclaré que l'élection s'est déroulée de manière globalement "satisfaisante".

L'organisation sous-régionale dont la Guinée est membre a déployé 100 observateurs dont 16 agents techniques et statutaires sur toute l’étendue du territoire national pour l'observation du scrutin du 18 octobre. Dans sa déclaration préliminaire, la mission d’observation a indiqué que le scrutin présidentiel s’est "déroulé sans incidents majeurs"

La mission a noté que le processus électoral ayant conduit au scrutin présidentiel s’est déroulé sans incidents majeurs. Et ce, même si, déplore-t-elle, l’élection présidentielle du 18 octobre s’est déroulée dans un contexte de profonde méfiance entre les acteurs politiques guinéens sur l’ensemble du processus électoral.

Par ailleurs, la mission de la Cedeao a souligné que la campagne électorale s’est déroulée dans un climat tendu.

« La campagne a connu quelques incidents avec l’utilisation de violence verbale et langage à connotation ethnique. Tous les candidats n’ont pas pu accéder à certaines régions et préfectures leur empêchant ainsi la possibilité de faire connaitre leurs programmes aux publics», a précisé le chef de la mission d'observation.

Parmi les points positifs, la mission de la Cedeao a noté «le climat apaisé qui a prévalu de façon générale tout au long du processus électoral, la disponibilité du matériel dans les bureaux de vote observés», a-t-elle indiqué.

La mission a salué la patience, le civisme dont les électeurs ont fait preuve au cours du scrutin. "La Cedeao encourage les électeurs à maintenir leur comportement exemplaire jusqu’à la proclamation définitive des résultats provisoires. Elle les exhorte à garder ce sens élevé de responsabilité et à préserver les valeurs de tolérance et de paix. Le processus électoral s’est déroulé dans la paix conformément à la législation en vigueur en Guinée", a noté l'ancien premier ministre du Cap Vert qui dirige la mission d'observation.

La mission a appelé les candidats en lice à respecter les résultats issus des urnes en les exhortant à recourir, en cas de besoin, aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral afin « de préserver la paix, la stabilité et la démocratie» dans le pays.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06 

 

 

Créé le Mardi 20 octobre 2020 à 16:59