Mathieu Kourouma "REVIPAC" : "Nous sommes des républicains…"

Interview
Mathieu Moussa Kourouma, Coordinateur National du collectif des Régulateurs pour la victoire du Pr. Alpha CONDE (REVIPAC)
Mathieu Moussa Kourouma, Coordinateur National du collectif des Régulateurs pour la victoire du Pr. Alpha CONDE (REVIPAC)

CONAKRY-Alors que les guinéens retiennent leur souffle en attendant la publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle, Mathieu Moussa Kourouma, Coordinateur National du collectif des Régulateurs pour la victoire du Pr. Alpha CONDE (REVIPAC), lance un appel à ses compatriotes. Le REVIPAC est un mouvement de soutien qui s'est beaucoup investi pour la victoire du président sortant. Dans cet entretien, M. Kourouma lève un coin du voile sur les activités menées sur le terrain par le REVIPAC.

AFRICAGUINEE.COM : Vous avez créé un collectif dénommé REVIPAC en vue de soutenir la candidature du Pr Alpha Condé à l'élection présidentielle de 2020. Parlez-nous brièvement de cette structure ?

MATHIEU MOUSSA KOUROUMA : Le collectif des Régulateurs pour la victoire du Pr. Alpha CONDE (REVIPAC) est une organisation de soutien au Président et candidat du parti RPG Arc en Ciel au scrutin du 18 octobre 2020. Il a été créé dans le strict dessein de participer activement sur le terrain à la sensibilisation et à l’éducation des militants et citoyens indécis non seulement à retirer leurs cartes d’électeur et de voter pour le candidat du PRG AEC. A date, notre organisation compte regrouper 140 membres et dirigée par un coordinateur.

Il est à préciser que tous les membres sont issus du secteur de la régulation notamment des Postes et télécommunications. Nous comptons élargir le collectif aux autres homologues régulateurs des transports (aérien et terrestre), des jeux de hasard (loterie), des marchés publics ainsi que la normalisation.

Vous êtes le coordinateur de ce collectif. Dites-nous quelles sont les activités que vous avez pu mener sur le terrain en vue de la victoire du président sortant Alpha Condé ?

A date, nous avons réalisé plusieurs activités de sensibilisations sur le terrain, notamment dans le quartier LAMBANGNY. Toutes les activités ont porté sur le retrait des cartes d’électeurs, comment voter et la culture de la paix et la non-violence durant non seulement la campagne, mais aussi et surtout le jour, et après le scrutin. Nous nous sommes focalisés sur Lambangny parce que ce quartier regroupe en son sein plusieurs secteurs et est considéré comme l’un des plus cosmopolitique de la commune de Ratoma.

Ainsi donc, nous avons du 1er au 17 octobre déployé sur le terrain en collaboration avec le bureau du conseil de quartier des agents communicateurs pour sensibiliser les familles à travers le porte à porte tout en s’assurant que chaque citoyen ayant 18ans révolu a retiré sa carte d’électeur. Pour certains, et ce dans la plupart des cas, nous avons montré à travers des spécimens de bulletins, montré comment voter pour le candidat de leur choix.

Le 10 octobre dernier, nous avons organisé au stade RUSSAL de ce quartier, sous le Patronage de Mr. Yacouba CISSE, membre du bureau politique du RPG AEC, un match de football, doublé d’un meeting de sensibilisations pour le retrait des cartes d’électeurs et le vote en faveur du candidat du RPG Arc En Ciel.

Quels sont vos moyens d’actions et comment vous financez vos activités ?

Comme vous savez, nous sommes tous des professionnels donc nos moyens d’actions résident surtout dans la communication que nous véhiculons. La sensibilisation est pour nous le véritable levier sur lequel nous nous appuyons pour influer sur le subconscient des électeurs potentiels ainsi que les citoyens indécis. En toute objectivité nous essayons de leur ramener à l’exercice de leur droit civique.

Cette occasion de voter ne nous est accordée en tant que citoyens seulement 5 ou 6 ans plus tard. C’est donc maintenant nous devons fortement nous impliquer dans la vie de la nation à travers notre vote pour consolider les acquis de la République et les réalisations amorcées pour le progrès du pays.

Nos ressources financières proviennent des appuis de personnes ressources qui croient en notre idéal et qui partagent avec nous le dessein de porter le Pr. Alpha CONDE à la tête des résultats du scrutin Présidentiel. Comme vous le savez, il y a bien de guinéens qui croient au Président Alpha CONDE. Nous aussi !

Donc, de nos cotisations en tant que membres du collectif REVIPAC et les apports extérieurs venant surtout des bonnes volontés, nous réalisons toutes nos activités.

 

Ce qui est évident, cet investissement personnel, physique et intellectuel ne demande pas des montants colossaux pour servir notre parti Champion le RPG AEC et son Candidat le Pr. Alpha CONDE. Nos moyens sont limités certes, mais notre impact est réel, visible sur le terrain et concret en terme de soutien.

 

Pourquoi REVIPAC  maintenant ?

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, c’est bien après une longue réflexion que nous avons décidé enfin de sortir de notre mutisme politique pour s’affranchir et apporter ouvertement notre soutien au Pr. Alpha CONDE et au PRG AEC.

Depuis 2010 toutes les perspectives de croissance et de développement de l’économie Guinéenne sont globalement appréciables en raison des nombreuses reformes prônées depuis un moment par les différents gouvernements et ce, malgré l’épidémie d’Ebola et la crise mondiale du COVID 19.

Le secteur de la téléphonie mobile a enregistré en 2019, des taux de pénétration respectifs de 105,6% et 39,2% pour le mobile et l’internet, nettement en hausse par rapport à l’année précédente.

Le secteur postal montre une nette progression, avec un chiffre d’affaires global déclaré affichant une croissance de 23% comparativement à 2018. Le secteur de la téléphonie mobile a enregistré en 2019, des taux de pénétration respectifs de 105,6% et 39,2% pour le mobile et l’internet, nettement en hausse par rapport à l’année dernière. Sur la même période, le revenu global déclaré par ces opérateurs et le cumul de leurs investissements ont respectivement connu des croissances de 19.2% et 12.3%. C’est la même tendance sur les segments où opèrent les Fournisseurs d’Accès à Internet et l’Opérateur d’infrastructure (GUILAB).Comme vous pouvez vous y attendre, en République de Guinée comme partout ailleurs, l’écosystème des technologies de l’information et de la communication devient de plus en plus mouvant et exigeant, notamment en termes de suivi et de contrôle de la part des Régulateurs.

Grace au Pr Alpha CONDE et à son gouvernement, l’état a su user des moyens légaux et réglementaires à disposition en vue de continuer à relever le défis constant de croissance.

Avec toutes ses efforts, nous professionnels du secteur des télécommunications et de la poste, avons jugé utile d’accompagner et soutenir le Pr. Alpha Conde à réaliser une énième victoire dans les urnes afin de continuer la croissance et le progrès amorcés.

Les élections ont eu lieu dimanche. Quel est votre pronostic ?

Tout d’abord nous voulons vous rassurer ici que nous sommes des républicains. A ce titre, nous ne souhaitons pas faire de pronostic en cette phase post scrutin, même si nous avons notre intime conviction quant à la victoire de notre Candidat. La proclamation des résultats d’un scrutin présidentiel ne doit pas être notre sujet de débat, en ce sens que cela revient à la CENI et la Cour Constitutionnelle. Attendons donc de voir les résultats de notre travail en faveur de la victoire du PRAC.

Ensuite, notre paix intérieure ainsi notre avenir se joue grandement dans notre conduite en tant que citoyens, dans notre degré d’acceptation des résultats qui seront proclamées par les institutions consacrés par les lois de la République. Soyons donc respectueux de la loi en évitant tout commentaire subjectif. De la même manière que la constitution reconnait à chaque citoyen guinéen l’exercice du droit civique (sauf si de par sa conduite, il en est déchu), c’est aussi de cette même façon qu’il est exclusivement réservé à la CENI et à la Cour Constitutionnelle de proclamer respectivement les résultats provisoire et définitif de l’élection. Nous invitons donc tous les candidats à respecter la charte de bonne conduite dont ils sont tous signataires tout en mettant en avant, la paix dans notre pays.

Enfin, REVIPAC invite tous les militants au respect des institutions et aux lois de la République en matière de liberté publique tout en s’abstenant de bercer dans la violence verbale et physique. Notre paix en dépend.

Africaguinee.com

Créé le Mardi 20 octobre 2020 à 18:17