Cellou revendique sa "victoire" : la position tranchante de la CEDEAO…

Election présidentielle en Guinée
Général Francis Behanzin, commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO
Général Francis Behanzin, commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO

CONAKRY-Alors que l'opposant Cellou Dalein Diallo déclare être élu dès le premier tour de l'élection présidentielle, la Commission de la CEDEAO a déploré ce mardi 20 octobre 2020 cette attitude.

A travers le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de l'organisation, Général Francis Behanzin, la CEDEAO trouve "dommage" que de tel scenario arrive sur le territoire de feu Almamy Samory Touré.

"C’est bien dommage que cela arrive sous le toit guinéen, sous le toit d’un peuple fier, sur le territoire d’un peuple digne, celui de l’Almamy Samory Touré. Vous avez entendu un communiqué des Nations-Unies, de l’Union Africaine et de la CEDEAO sur la question", a réagi le Général Behanzin cet après-midi.

Ce haut responsable de la CEDEAO avertit que "si nous voulons bâtir nos pays, nous devons éviter le désastre, le chao. Parce que c’est Dieu qui donne le pouvoir. Je ne dirai pas plus", a-t-il martelé.

Il précise cependant que la constitution guinéenne est très claire : " Ce qui est constant dans ce pays, la constitution a prévu deux tours pour le scrutin. Si tu ne passes pas coup KO au 1er tour, il faut un second tour. Que ça soit KO ou fatal, ce sont les résultats issus des urnes officiellement publiés par la CENI, validés par la Cour Constitutionnelle qui permettra de savoir la suite", a-t-il tranché

A suivre…

 

Africaguinee.com

 

Créé le Mardi 20 octobre 2020 à 18:22