Election présidentielle : L’appel d'El Saliou Camara et de Monseigneur Vincent…

Election présidentielle en Guinée
Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry et l'archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Koulibaly
Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry et l'archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Koulibaly

CONAKRY-A moins de vingt-quatre heures de la présidentielle guinéenne, les leaders religieux guinéens sortent de leurs gongs !

L’imam de la plus grande Mosquée de Guinée et l’archevêque de Conakry ont appelé ce samedi 17 octobre 2020, les citoyens à résister fermement aux manipulations de certains leaders politiques qui incitent à des actes de violences verbales ou physiques, ainsi que l’utilisation de la  fibre ethnique à des fins politiques

Monseigneur Vincent Coulibaly, qui se dit ‘’très inquiet’’ par les tensions socio-politiques récurrentes qui secouent la Guinée, souhaite que ces consultations électorales soient des occasions de consolidation de la paix et des acquis démocratiques.

‘’ Nous venons humblement vous soumettre les souhaits ardents que nous portons dans le cadre de ce scrutin. N’en faisons donc pas des facteurs d’activation de violence qui conduisent souvent à la destruction des vies humaines et des biens publics et privés. C’est pourquoi, nous souhaitons vivement une élection sans violence en vue de permettre aux électeurs de vivre librement’’ a indiqué l’archevêque.

Il invite tous les acteurs politiques à travailler davantage pour unir les guinéens en vue de bâtir ensemble une nation de paix, d’égalité, de fraternité, de tolérance et de prospérité, où il fera bon vivre.

De son côté l’imam de la grande mosquée Fayçal indique qu’il est urgent de rappeler à chaque guinéen, la nécessité de préserver ses valeurs séculaires que sont la paix, la cohésion sociale et l’unité nationale.

’Je demande aux guinéens d’accomplir leur devoir citoyen dans la paix et la quiétude. Que personne n’agresse son prochain (…). Il est impératif que les guinéens se donnent la main et évitent la discorde entre eux au profit des politiciens’’ a indiqué Elhadj Mamadou Saliou Camara.

Le grand imam exhorte les citoyens à ne pas céder à la boulimie des hommes politiques qui utilisent la fibre ethnique pour arriver à leurs fins.

’Nous devrions mettre la Guinée au-dessus de la mêlée. Aux partis politiques, nous leur disons que le choix du chef est de l’émanation de Dieu’’, a rappelé le religieux.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Samedi 17 octobre 2020 à 19:47