Vote du 18 octobre: "mauvaise nouvelle" pour les guinéens de France…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

PARIS-Les ressortissants guinéens basés en France ne prendront pas part au vote du 18 octobre 2020, pour l'élection du président de la République.

Les grands rassemblements étant interdits, à cause de la résurgence de l'épidémie de coronavirus, dans certaines régions de l'hexagone, le vote ne peut pas être organisé par la CEAMI (commission électorale ambassade indépendante).

A l'étranger, ce sont 90 943 personnes qui sont inscrites sur le fichier électoral, selon les dernières statistiques finales fournies par la commission électorale nationale indépendante. En France, ils sont au nombre de 3. 742 électeurs. 

Peu de guinéens de la diaspora pourront participer au vote du 18 octobre. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n'a retenu seulement que onze pays pour ce scrutin.

Pour des raisons liées à la pandémie de Covid-19, a précisé le porte-parole de la CENI, le vote des Guinéens de l’étranger ne pourra se tenir que dans quelques pays.

« A ce stade, c’est seulement dans onze pays que les guinéens de l’étranger pourront voter. Cela contrairement à la volonté de la CENI de faire participer tous les électeurs guinéens tant à l’intérieur qu’à l’extérieur », a confié Mamadi 3 Kaba, interrogé par un journaliste d'Africaguinee.com.  

Créé le Mercredi 14 octobre 2020 à 14:20