Conakry: Les "révélations" du Colonel Alpha Barry qui retourne en prison...

Justice
Colonel Mamadou Alpha Barry
Colonel Mamadou Alpha Barry

CONAKRY-Accusé de vol aggravé, le Colonel Mamadou Alpha Barry a comparu ce mercredi 14 octobre 2020, devant la barre du tribunal militaire. L'officier a retourné en prison, après le rejet de la demande de mise en liberté provisoire formulée par ses avocats.

Habillé en débardeur basket, d'une culotte multicolore et des chaussures tapettes, le responsable des opérations de la gendarmerie régionale de Dixinn dit avoir des problèmes de santé. En plus de son asthme, le colonel soutient qu'il a eu des problèmes de vue en prison. D'après lui, il a acheté plusieurs paires de lunettes myopes en prison.

Sur le fond de l'accusation, le prévenu a nié la charge retenue contre lui. Dans sa déposition, il a reconnu tout de même avoir pris le sac contenant l'argent de son oncle à 1h du matin dans le véhicule de ce dernier pour mettre dans le sien. Selon lui, son intention était de sauver l'argent de son oncle. Parce que d'après lui, des gendarmes avaient accusé Ibrahima Diallo d'avoir financé le FNDC dans le but de prendre l'argent de ce dernier.

Colonel Barry reconnaît également avoir pris 9 mille dollars, soit 10% (250 millions de fg) de l'argent qu'il a "sauvé" des mains des gendarmes. Selon lui, "au niveau de la gendarmerie quand tu aides quelqu'un à récupérer son argent" tu as droit à 10%".

Colonel Mamadou Alpha Barry a aussi affirmé que son oncle Ibrahima Diallo lui avait dit qu'au total il y avait environ 1 milliard 500 millions de francs guinéens dans son sac. Dans cette somme selon toujours le prévenu, il y avait du francs guinéens, de l'euro, du dollar, du francs Cfa et du francs suisse.

Après avoir recouvré sa liberté, Ibrahima Diallo a déclaré que 165 millions de GNF manquaient dans son argent. Il a ensuite porté plainte contre colonel Barry pour vol.

Colonel Mamadou Alpha Barry a déclaré à la barre que devant le Général Baldé (haut commandant de la gendarmerie), il a pris l'engagement de à payer l'argent sur le place. Selon lui, même sa promotion s'était engagée de payer les 165 millions afin qu'il soit libre. Mais hélas.

Il explique avoir même proposé les documents de sa maison d'une valeur de 1 milliard 900 millions GNF pour ne pas qu'il soit emprisonné. Mais, ils ont toujours refusé. L'officier affirme aussi avoir payé une caution de 50 millions fg à M. Ibrahima Diallo pour qu'il retire sa plainte. Ce dernier a pris l'argent, mais a refusé de retirer la plainte, a soutenu le colonel Barry.

Oumar Bady Diallo
Pour Africaguinee.com
Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Mercredi 14 octobre 2020 à 21:27