Cellou menace: "Si les PV ne sont pas remis à nos représentants..."

Election présidentielle en Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG candidat à l'élection présidentielle du 18 octobre
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG candidat à l'élection présidentielle du 18 octobre

CONAKRY-Le ton monte d'un nouveau cran à la veille de l'élection présidentielle prévue ce dimanche 18 octobre en Guinée. Cellou Dalein Diallo vient d'accuser le président Alpha Condé d'opérer un "hold up électoral".

"Constatant son échec inévitable à l'élection présidentielle, Alpha Condé multiplie les actes lui permettant d'opérer un hold up électoral le 18 octobre. Il vient de décider que le représentant d'aucun candidat n'aura droit à une copie du PV d’un bureau de vote lors de l'élection présidentielle" a accusé le leader de l'UFDG.

Cellou Dalein Diallo dénonce "une décision extrêmement grave qui viole le code électoral et privera les candidats d'une pièce à conviction permettant de prouver le cas échéant toute fraude, notamment par falsification ou substitution de PV".

"Si cette décision est appliquée, elle ôtera toute transparence et toute crédibilité au scrutin", a averti le candidat de l'UFDG.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 14 octobre 2020 à 19:15

TAGS