Chérif Diallo, victime des violences à Kankan: "Comment ils ont incendié chez nous..."

Violences à Kankan
Chérif Diallo
Chérif Diallo

CONAKRY-Les évènements survenus à Kankan les 11 et 12 octobre 2020 ont laissé des traces indélébiles. De nombreuses familles sont dans le dénuement total. Au quartier Missiran, la famille Diallo a vu impuissant sa concession partir en fumée. Des loubards ont délibérément incendié plusieurs habitations.

Notre correspondant a rencontré ce lundi 12 octobre 2020 certaines victimes au quartier Missiran, secteur Mobile.  Thierno Cherif Diallo a observé impuissant ses quatre cases et leurs contenus réduits en cendres.

 « J’étais en ville lorsque j’ai été informé de la venue de Cellou Dallein Diallo à Kankan. En ce moment, l'une des concessions était incendiée. J’ai reçu un coup de fil me demandant de partir d'urgence à la maison. Arrivé sur les lieux chez moi, j'ai trouvé que des gens s’attaquaient à mon domicile. Ils ont mis le feu dans ma maison. J’ai même trouvé qu’ils ont tout brulé rien n’est resté. Nous sommes nés à Kankan ici. Les affaires politiques ne nous intéressent pas du tout. Mais si des loubards ont fait des actes ignobles comme ça, c’est vraiment regrettable", a dénoncé Thierno Cherif Diallo résident au quartier Missiran.

Encore sous le choc, il interpelle les autorités locales à prendre leur responsabilité pour protéger les citoyens et leurs biens.

"J’en appelle à toutes les autorités de la ville de Kankan à prendre leurs responsabilités pour éradiquer cette chienlit. Il faut qu’elles protègent nos biens. Ça fait des années que nous sommes ici. On n'a jamais vécu une telle situation. Donc j’invite tout le monde à la retenue et à l’unité", a-t-il lancé.   

A suivre...

Créé le Mardi 13 octobre 2020 à 0:12