Guinée : Une semaine "explosive" s'annonce à Conakry…

Présidentielle du 18 octobre

CONAKRY-Alors que la campagne présidentielle du 18 Octobre 2020 amorce son dernier virage, la semaine qui pointe à l’horizon risque d’être ‘’explosive’’ à Conakry.

Pendant que des "bandes rivales" s’affrontent en province et encore dans la capitale guinéenne, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), pour sa part décide aussi de mettre le pied sur l’accélérateur pour demander le départ d’Alpha Condé du pouvoir, le candidat sortant.

Dans une déclaration dont copie est parvenue à notre desk ce dimanche, le Front anti troisième mandat appelle le "Peuple de Guinée à une nouvelle journée de mobilisation contre la candidature" qu'il juge "illégale et illégitime" d’Alpha Condé à un troisième mandat, le jeudi 15 octobre 2020 à Conakry. Le jour même où Cellou Dalein Diallo est annoncé à Conakry.

Cette marche dite pacifique et citoyenne partira, selon la coalition, du rond-point G’bessia à l'esplanade du Palais du peuple à Conakry. 

Cette démarche, pouvait-on lire dans ce communiqué, marque la détermination du FNDC à poursuivre son combat contre le 3ème mandat, aussi longtemps, selon lui que le "dictateur Alpha Condé s’accrochera au pouvoir".

Abdourahmane Sanoh et ses pairs comptent mobiliser, dans les rues de Conakry, plus d’un million cinq cent mille de démocrates Guinéens.

Par ailleurs, la Coordination Nationale du FNDC informe qu'elle publiera ce lundi 12 octobre, "le bilan macabre provisoire ainsi que la liste des personnes assassinées par le régime pendant toutes les manifestations contre le coup d'État constitutionnel".

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 113

Créé le Dimanche 11 octobre 2020 à 21:33