Le Ministère du Plan et du Développement Economique dote en infrastructures socio-économiques, les populations rurales de la Moyenne Guinée et de la Haute Guinée

Publireportage
Le Ministère du Plan et du Développement Economique dote en infrastructures socio-économiques, les populations rurales de la Moyenne Guinée et de la Haute Guinée
Le Ministère du Plan et du Développement Economique dote en infrastructures socio-économiques, les populations rurales de la Moyenne Guinée et de la Haute Guinée

La Région de la Moyenne Guinée va vibrer, ces jours-ci, au rythme des cérémonies de réception des infrastructures économiques et sociales réalisées par la Département du Plan et du Developpement Economique en faveur des populations rurales de ces localités. Une importante mission du Département sillonne à cet effet, depuis le vendredi 9 octobre, la région en se rendant successivement dans les préfectures de Mamou, Dalaba, Labé, Mali et Tougué.

En effet, c’est en exécution de son plan d’actions 2019 que le Fonds de Développement Economique et Social (FDES) relevant du Ministère du Plan et du Développement Économique (MPDE) avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement a conçu et lancé un vaste programme de construction d’infrastructures sociales notamment dans les Régions administratives de Labé, Mamou et Kankan. Ce programme d’investissements publics, d’un montant de plus de 13 milliards de GNF, porté par le Ministère du Plan et du Développement Economique, procède de la concrétisation des initiatives du Président de la République, Pr Alpha CONDE. Objectif : créer en faveur des populations en zones rurales, des conditions meilleures d’accès aux infrastructures socio-économiques de base, avec en toile de fond l’amélioration de leurs conditions matérielles d’existence.

A rappeler que ces besoins avaient été exprimés au Chef de l’Etat, à la faveur d’une de ces tournées dans l’arrière-pays. Le Président de la République,  Pr Alpha Condé en compagnie de Madame, la Ministre du Plan et du Développement Economique, Kanny Diallo avait alors, pris des engagements et promis d’agir pour satisfaire les attentes de ces populations rurales. Et depuis, l’analyse des demandes exprimées par ces populations a permis au FDES d’engager (avec l’accord du Département du Plan et du Développement Economique) des études de faisabilité assorties de plans architecturaux réalisés par des cabinets d’études portant sur des postes de santé, des écoles et autres ouvrages de franchissement.

A l’arrivée, sur les 29 projets programmés : Douze (12) sont aujourd’hui entièrement réalisés et prêts à être réceptionnés en Moyenne Guinée et dans une seconde phase, en Haute Guinée. Ces infrastructures réalisées viennent répondre aux besoins pressant des populations rurales  vivant dans des localités enclavées en matière d’éducation, de soins de santé primaire et de voies d’accès pour évacuer leurs productions et profiter pleinement des activités génératrices de revenus développées.  

En Moyenne Guinée, (Boulliwel dans Mamou) a été première étape de la série de réception des infrastructures. En effet, ces chantiers lancés en janvier 2020 ont permis, en six (6) mois, la réalisation de quatre (4) écoles primaires  de quinze (15) salles classes, deux (2) poste de santé, un logement administratif pour le personnel de l’éducation et de la santé et un (1) ouvrage de franchissement (pont). Ces infrastructures socio-économiques ont été réalisées notamment dans la Région administrative de Mamou (Préfectures de Mamou et Dalaba) et dans la Région Administrative de Labé  précisément dans les préfectures de Mali et de Tougué. Les postes de santé construits disposent de panneaux solaires, de frigos solaires, de forages en pompe électrique, de château d’eau et de cors grillagées. Quant aux écoles, elles sont toutes dotées des blocs de latrines, de forages, de cours grillagées et de bureau pour la Direction.

 

Projets

Préfecture

Commune Rurale

École primaire

Mamou

Boulliwel (centre)

Poste de Santé

Dalaba

Kankalabé (Coléah)

Pont

Dalaba

Kèbaly (Mirirè)

École primaire

Dalaba

Kèbaly (Hérico)

Ecole primaire

Tougué

Kansagny (Sangouyah)

Poste de santé

Mali

Salambandé (Ghahira)

Ecole primaire

Mali

Hidayatou (Fériféto)

Siege Antenne régionale FDES

Labé

Commune urbaine

En Haute Guinée, pays de la savane, la première phase du projet porte sur la réalisation d’une (1) école de  trois (3) salles de classes, de quatre (4) postes de santé équipés de forages, de château d’eau, de latrines, d’installations en énergie solaire et de clôture grillagée. Les infrastructures sont réalisées dans les la Région Administrative de Kankan notamment dans les préfectures de Kankan et de Siguiri. Elles affichent un taux de réalisation physique moyen de 80%. Selon des experts du bureau de contrôle, « les travaux ont été exécutés dans les règles de l’art et dans le respect des engagements contractuels ». Une mission technique du MPDE sillonne ces localités abritant ces infrastructures.

Projets

Préfecture

Commune

École primaire

Kankan

Balandou (Gbassankan)

Poste de Santé

Kankan

Moribaya (Dalagnan)

Siège de l’Antenne régionale FDES 

Kankan

Commune Urbaine

Poste de santé

Siguiri

Kokoron /Bourenfè

Poste de santé

Siguiri

Fodéoulén bougou

Poste de santé

Siguiri

Kokorou

Par ailleurs, les études de faisabilité pour les projets ayant été exécutées par des cabinets recrutés en raison de leur réputation établie, le FDES s’emploie dorénavant à la recherche et à ma mobilisation du financement pour la mise en œuvre des chantiers, dans les délais impartis. Les 17 autres répertoriés ont leurs études de faisabilités bouclées par les cabinets recrutés ; le FDES s’emploient dorénavant à la recherche et à la mobilisation du financement pour la mise en œuvre des chantiers en 2021.

Le FDES : un partenaire de terrain, à l’écoute du monde rural guinéen.            

De l’avis des populations bénéficiaires, des élus locaux et des spécialistes, ces investissements réalisés répondent strictement aux besoins pressants des populations pauvres et vulnérables en matière d’éducation, de soins de santé primaire et de désenclavement de leur milieu rural défavorisé.  Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique, Kanny Diallo et son cabinet veuillent strictement à la mise en œuvre et au suivi-évaluation du plan d’actions du FDES, particulièrement à la qualité des infrastructures réalisées et surtout, aux commodités et facilités qu’elles offrent aux populations bénéficiaires. Dans la perspective du relèvement du niveau de vie des populations par l’accès à l’éducation, la valorisation de leurs exploitations et l’accroissement de leurs revenus, le FDES se positionne sur l’échiquier des interventions en faveur de la promotion humaine, comme un interlocuteur privilégié et un partenaire de terrain à l’écoute du monde rural guinéen dans la mise en œuvre des politiques et programmes du Gouvernement sous l’égide du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé.

Elargir le rayon d’action du FDES sur les quatre (4) régions naturelles du pays.

Suite aux orientations stratégiques du Chef de l’Etat, et aux instructions techniques de Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique, le FDES entend déployer ses activités les mois à venir, pour la  réalisation de nouvelles infrastructures socio-économiques de base afin de couvrir la Guinée Maritime et la Guinée Forestière. Des requêtes issues des besoins des collectivités et populations de la Région Forestière et de la Basse Guinée ont été reçues dans ce sens (un portefeuille de 120 projets).  A l’issu d’un examen préliminaire des requêtes, 50 Avant Projets Sommaires ont été ciblés soient : 25 pour la région forestière et 25 pour la Basse Guinée.

La mise en œuvre graduelle de ces activités permettra à une frange importante de Guinéens d’accéder, à moindre coût, aux avantages des politiques publiques portées par le Gouvernement dans les domaines particuliers des soins de santé primaire, de l’hygiène publique, des programmes élargis de vaccination, d’encadrement scolaire, d’éducation civique, d’alphabétisation des adultes, d’accès des populations à l’eau potable, de réduction de la pénibilité des travaux par l’utilisation des pompes solaires et d’appui à l’autonomisation des filles et femmes.

D’ores été déjà, le FDES a engagé la construction des sièges de ses antennes locales dans six (6) régions administratives du pays. Celui de Kankan est en chantier très avancé, tandis que la construction du siège de l’Antenne régionale basée à Labé va démarrer ce mois-ci ; suivrons les autres chantiers pour les autres régions naturelles du pays. Les études pour la réalisation de ces infrastructures sont en cours, au niveau de l’ACGP confie, le Directeur Général Adjoint du FDES, Mamadou Bobo Diallo.

Service de communication Relations Publiques MPDE

Créé le Vendredi 09 octobre 2020 à 21:41