Alpha Condé à ses détracteurs: "quand quelqu’un dit que je n’aime pas les peulhs…"

Politique
Alpha Condé Président de la République
Alpha Condé Président de la République

CONAKRY-Accusé de jouer sur la fibre ethnique pour se maintenir au pouvoir, Alpha Condé le candidat sortant à la présidentielle du 18 octobre a répondu à ses détracteurs. Le chef de l'Etat s'est aussi exprimé sur les violences à Dalaba et les incidents à Labé. Extrait de son intervention par visioconférence à Mamou, ce mercredi 30 septembre.

"La Guinée est un véhicule à 4 roues. Quand vous enlevez une roue, la voiture ne marche pas. Ceux qui ont pu avoir la chance de lire mon livre connaissent l’histoire. Pendant la 1ère république, lorsqu’on a décidé de les combattre, 90% de ceux qui se battaient avec moi, étaient mes frères peulhs. Donc, quand quelqu’un dit qu’Alpha n’aiment pas les peulhs, ce que c’est lui qui ne les aiment pas. Parce que nous, nous avons travaillé au Fouta.

Nous avons pendant les fêtes d’indépendance, réhabilité Dalaba. Parce que, Dalaba est un site touristique. Eux, non seulement ils n’ont pas construit, mais ils ont détruit cela.  Nous, nous avons confiance au Fouta.  Le Fouta est un ‘’pays’’ KO TOOLI. Au Fouta on respecte les sages. On respecte les chefs. On respecte les ainés.

Les jeunes qui jettent des pierres sont manipulés par des personnes. Bah Mamadou était un opposant. Siradio était un opposant. Mais les opposants actuels sont des gens après avoir été premier ministre, ont mis le pays à terre, ils ont créé des partis. Voilà la différence. Je vous demande de nous faire confiance. On fera plus dans 5 ans".

A suivre…

Habib Samaké

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 01 octobre 2020 à 12:49