Urgent : Face à l'interdiction de sa marche, le FDNC appelle à la "résistance"…

Marche du 29 septembre
Des leaders du FNDC
Des leaders du FNDC

CONAKRY-Face à l'interdiction de sa marche qui était prévue le mardi 29 septembre 2009 à Conakry, le Front anti-troisième mandat appelle à la "résistance".

"Craignant l'ampleur de la mobilisation des citoyens autour de la marche citoyenne du FNDC prévue le mardi 29 septembre 2020 sur l'autoroute Fidel Castro, M. Alpha Condé a pris la décision d'interdire cette manifestation contre son troisième mandat", constate le front national pour la défense de la constitution.

Les opposants prennent "acte" de cette décision qu'ils jugent "illégale" et qui, selon eux, constitue une "privation" de l'exercice des libertés publiques en Guinée.

"Le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance et invite les citoyens à désobéir à cette décision illégale pour faire valoir leur opposition à la candidature illégale de M. Alpha Condé pour un troisième mandat", a annoncé ce dimanche 27 septembre 2020 le FNDC, tard dans la soirée.

Le Front anti troisième mandat prend l'opinion nationale et internationale à témoin, en indiquant que le "Alpha CONDÉ sera le seul responsable de ce qui adviendra pendant la manifestation du peuple martyr de Guinée à la quête de sa souveraineté". Le FNDC prévient qu'il ne renoncera à son combat tant que M. Condé ne renonce pas à son troisième mandat.

A suivre…

Africaguinee.com

 

 

Créé le Dimanche 27 septembre 2020 à 23:52