Mandat d'arrêt émis contre Fabou Camara et cie: la défense du FNDC précise…

Justice
Des avocats du FNDC
Des avocats du FNDC

CONAKRY-Les avocats du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont fait une mise au point par rapport au mandat d'arrêt émis ce jeudi 24 septembre 20 contre le commissaire divisionnaire Aboubacar Fabou Camara et Mohamed Lamine Simankan, commandant de la BRI.

"Le collectif informe l'opinion qu'à son audience du jeudi 24 septembre 2020, le tribunal de première instance de Dixinn a bel et bien décerné deux mandats d'arrêt contre les sieurs Aboubacar Fabou Camara, Directeur central de la police judiciaire (DCPJ), et Mohamed Lamine Simankan, commandant de la BRI", précise la défense de Koundouno et d'Ibrahima Diallo.

Cette mise au point intervient après un communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile. Selon eux, ce communiqué est "truffé de contrevérités" et tend à "saper l'autorité de la justice".

"Cette décision est consécutive au refus de comparution de ces deux prévenus malgré la réception de deux citations à comparaître. Nul n'étant au-dessus de la loi, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn est tenu, en exécution de cette décision et nonobstant tout recours, de mettre ces deux prévenus aux arrêts et de les conduire à la maison centrale de Conakry avant l'audience du 01 octobre 2020. Force doit rester à la loi!", indiquent les avocats.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Vendredi 25 septembre 2020 à 21:26