Yero Bella Sanè parle : "Pourquoi j'ai tranché la tête de Hawa Conté..."

Echos de nos régions
Image d'illustration
Image d'illustration

Boké- Un homme d’une trentaine d’années est accusé d’avoir tué et décapité une femme enceinte du nom de Hawa Conté dans la préfecture de Boké.

Selon nos informations, l’acte se serait passé, le jeudi 17 septembre 2020, dans le secteur Bantanfôrô, district de Boundou-lègue, sous-préfecture de Dabiss dans la préfecture de Boké. 

Au commissariat central de police de Boké, le présumé assassin, Yero Bella Sanè a expliqué les raisons de son acte. 

«Je fais le trafic humain pour l’argent et le diamant afin d’être riche. Je ne connaissais pas la fille. Nous nous sommes rencontrés et je l’ai tuée de mes propres mains. Je détenais la tête de la victime en main pour l’enterrer au fond de la brousse, si j’avais une maitrise sur le chemin je pouvais bien m’échapper», a-t-il dit.

Selon le commissariat central, les enquêtes sont ouvertes pour retrouver la tête de Hawa Conté qui, selon le présumé assassin, est cachée quelque part dans la Commune rurale de Dabiss.

Depuis Boké, Oumar Sory CAMARA

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Mardi 22 septembre 2020 à 22:41