N'Zérékoré : Six mois après les "atrocités", les manifestations reprennent...

Echos de nos régions
Des militants du FNDC lors d'une manifestation contre la réforme constitutionnelle
Des militants du FNDC lors d'une manifestation contre la réforme constitutionnelle

CONAKRY-Six mois après les atrocités intercommunautaires qui ont fait une trentaine de morts selon un bilan officiel, les manifestations contre le troisième mandat d'Alpha Condé reprennent dans la ville de N'Zérékoré.

L'antenne régionale du FNDC à N'zérékoré a lancé ce mardi 22 septembre 2020, un appel à la mobilisation pour une marche pacifique le 29  de ce mois.

"L'antenne régionale du FNDC à Nzérékoré invite tous les citoyens opposés au projet de troisième mandat, à la politique de division de M. Alpha Condé et à la détention arbitraire de nos frères, à une manifestation pacifique le mardi 29 septembre 2020", indique une note consultée par Africaguinee.com.

Le 22 mars dernier des violences ont déchiré cette ville, faisant de nombreuses pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. Un pacte de cohabitation pacifique a été signé entre les communautés. Mais les blessures sont toujours présentes et peinent à se cicatriser. Les proches des personnes arrêtées au lendemain des atrocités ruminent leur colère et dénoncent une justice à double vitesse.  

Selon les organisateurs, "cette marche s'inscrit dans une dynamique nationale de lutte contre le troisième mandat illégal et illégitime dans notre pays et exiger la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes kidnappées à N'zérékoré et qui sont détenues dans des conditions inhumaines depuis sept mois".

L'antenne régionale du Front anti-troisième mandat de N'zérékoré demande à toutes les populations de se tenir "prêtes" pour une grandiose marche pacifique le 29 septembre.

Cet appel à manifester intervient au lendemain d'une déclaration de la coordination des unions forestières qui a aussi réitéré sa détermination à s'opposer au troisième mandat d'Alpha Condé.

Le 29 septembre 20 la Coordination Nationale du FNDC appelle à des marches pacifiques dans plusieurs villes du pays. Outre Conakry la capitale, des manifestations sont notamment prévues dans les villes de Coyah, Dubreka, N'Zérékoré, Labé. A propos de la vile de Labé, l'un des bastions de l'opposition, l'antenne locale du FNDC a adressé ce mardi 22 septembre 2020 le courrier d'information à la mairie.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 22 septembre 2020 à 16:00

TAGS