ONU : Des interrogations sur le rappel "brutal" de l'ambassadrice Fatoumata Kaba…

Diplomatie
L'ex ambassadrice Fatoumata Kaba
L'ex ambassadrice Fatoumata Kaba

NEW-YORK- L'ambassadrice de la Guinée auprès de l'organisation des Nations-Unies (ONU) avec résidence à New York a été rappelée le mercredi 16 septembre dans la soirée par Alpha Condé avec "effet immédiat". Aucun détail n'a été donné sur les raisons de ce rappel, plutôt "brutal". Le nom de son remplaçant n'a non plus pas été dévoilé, pour l'instant.

Cette diplomate de carrière occupait ce poste depuis février 2018. Avant, Madame Sidibé Fatoumata Kaba a été respectivement ambassadrice de la Guinée au Nigéria et en Ethiopie. Son rappel a suscité des surprises mais surtout des interrogations. D'autant plus qu'il intervient en pleine session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, entamée ce mardi 15 septembre 20. Elle était donc en pleine activité des travaux de la 75ème session annuelle de l'ONU dont un débat général de haut niveau aura lieu du mardi 22 septembre au samedi 26 septembre, et mardi 29 septembre 2020.

C'est dans ce contexte qu'elle est sommée de quitter son poste. La diplomate devra ranger toutes ses affaires pour rentrer au bercail. Beaucoup s'interrogent sur les raisons de ce rappel. A-t-elle commis une faute ? Ça paraît évident ! Mais laquelle pour mériter une telle sanction sinon une "humiliation" en pleine session de l'ONU ? Mystère ! Contactées, plusieurs sources proches du ministère des affaires étrangères n'ont pas voulu s'étendre le sujet.

"Beaucoup ont été surpris par le ton. Mais le rappel des ambassadeurs relève du pouvoir discrétionnaire du Président de la République", indique une source, sans plus de détails. Une autre confie que "le décret aurait bien intervenir plutôt avant".

Comme pour dire que le sort de madame Kaba était déjà scellé. Qui va la remplacer ?  "Il y a toute une procédure à suivre, généralement ça prend du temps".

Focus Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 17 septembre 2020 à 14:18

TAGS