Conakry : tenue de la troisième réunion du Comité Inter-parties…

Election présidentielle en Guinée
Tenue à Conakry de la 3è réunion du comité inter-parties
Tenue à Conakry de la 3è réunion du comité inter-parties

CONAKRY-En prélude à l'élection présidentielle du 18 octobre 2020, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), appuyée par l'ONG internationale NDI (National Democratic Institute), a organisé la troisième réunion du Comité Inter-parties (CIP) ce lundi 14 septembre 2020.

La rencontre a réuni les acteurs politiques et sociaux ainsi que les institutions internationales impliqués dans le processus électoral en cours dans le pays. A cette occasion, l'organe en charge des élections, a présenté les résultats de la révision exceptionnelle du fichier électoral et annoncé la procédure de distribution des cartes d’électeurs.

Dans son discours de circonstance, le directeur pays de NDI a exprimé l’engagement de son institution à soutenir des élections présidentielles qui s’inscrivent dans la transparente, la crédibilité et la non-violence.

« Depuis plusieurs années, la CENI offre ce cadre de débat et d’échange à toutes les parties prenantes pour promouvoir la transparence. Nous soutenons cette initiative car nous avons la conviction que les acteurs politiques et de la société civile de la Guinée, ainsi que la CENI et les autres institutions publiques ont la ferme volonté d’offrir un cadre électoral apaisé pour permettre aux citoyens et citoyennes d’aller exprimer librement leurs choix le 18 octobre prochain.  Nous souhaitons que ces échanges s’inscrivent dans cette logique et faire en sorte que les expressions attendues ici soient des forces de propositions pour à la fois, donner  des moyens  à la CENI de poursuivre sa noble mission et de permettre à toutes les parties prenantes d’adhérer au processus et de faire en sorte que  le scrutin soit pleinement complétif  pour que le meilleur gagne », a déclaré le directeur pays de NDI Paul Amegakpo. 

5 millions 410 mille 089 électeurs

Selon les statistiques finales présentées par la directrice du département fichier de la CENI, le corps électoral guinéen est désormais de 5 millions 410 mille 089 électeurs.  «Après les recommandations de l’OIF en 2019, de la CEDEAO en 2020, 2.438.993 électeurs avaient été mis de côté. Ces électeurs ne figurent plus dans la base de données s’ils ne sont pas repassés pendant l’enrôlement de juillet-aout 2020. Il était important de rappeler ces faits. Il faut rappeler aussi que pour la révision à titre exceptionnelle qui a duré deux semaines, la révision n’a pas pu se tenir dans les ambassades et consulats à cause de la pandémie de Covid-19 avec la fermeture des frontières. Les nouvelles inscriptions font un total 375 mille 997 électeurs pour la Guinée.  Ceux-ci ont été comparés et dé-doublonnés.  L’ancienne base de données a été également dé-doublonnée », a rassuré madame Djenabou Touré, responsable du département Fichier électoral de la Ceni.

Mineurs radiés

La région de Kankan est en tête en termes de nombres de mineurs radiés dans le fichier électoral.   Sur un total de 24.374, cette région totalise 11.450 mineurs radiés. Ensuite, Nzérékoré 5.007, Faranah 3.013 ; Labé 2.092, Kindia 816 ; Mamou 761 ; Conakry 711 et Boké 492.

A l’étranger, selon les chiffres de la Ceni, l’Afrique concentre le plus grand nombre d’électeurs avec 72.344, Europe 11.346 ; Amérique 6,096 et Asie 1.157.

Du côté des partis politiques en lice à l'élection présidentielle du 18 octobre, l'UFDG de Cellou Dalein Diallo a exprimé des inquiétudes sur la disparité dans les statistiques finales des électeurs fournies par la CENI au niveau de certaines régions, alors que le RPG arc-en-ciel trouve ces chiffres tout à fait justifiés.

A noter que cette rencontre a connu la participation des institutions internationales notamment l’Union Européenne, la CEDEAO et certains ambassades accréditées en Guinée.

Bah Aïssatou 

Pour Africaguinee.com 

Tel : (+224) 655 311 114

Créé le Mardi 15 septembre 2020 à 10:49

TAGS