Zéro admis à Koubia au BEPC: Les citoyens exigent le départ des autorités de l'éducation…

Echos de nos régions
Image d'illustration
Image d'illustration

KOUBIA-Les résultats du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) sont connus. Plus de 60% d’échecs au niveau national. Les résultats sont catastrophiques dans certaines préfectures. C’est le cas à Koubia en Moyenne Guinée qui n'a enregistré aucun admis. Une première dans l'histoire. C'est pourquoi des citoyens ont protesté devant le siège et la résidence du directeur préfectoral de l’Education, ce lundi 14 septembre 2020.

«Nous ne sommes pas d'accord des résultats. Nous enfants sont intelligents. Ils apprennent le coran et le français à la fois. Nous sommes certains que l'unique centre de Koubia a été éliminé. Sinon, on aurait au moins un ou 2 admis. Zéro admis n'existe pas. Nous demandons le départ du DPE, Fara Kamano et de toute sa bande. On ne peut pas comprendre que tout Koubia Matakaou ,Fafaya, Pililimini et Koubia centre réunis, qu'il y ait zéro admis», fustige un citoyen en colère.

Interrogé, un responsable scolaire soutient que Koubia dispose «des enseignants qui font un bon encadrement». Il doute que le centre de Koubia ait été «éliminé». Toutefois, il affirme : «nous n’en savons rien». 

A défaut d'avoir le Directeur préfectoral de l’éducation (DPE), nous avons joint le préfet qui indique avoir saisi les autorités régionales de l'éducation pour un examen des copies de Koubia après le soulèvement de ce matin.

«Les élèves sont sortis massivement pour protester contre l'échec de Koubia. Ils demandent le départ du DPE. Nous les avons sensibilisés pour ne pas qu'ils s'attaquent aux biens de Koubia. Ils ont accepté, mais certains ont foncé vers la résidence du DPE avant qu’on ne réussisse à les calmer. Certains nous disent que Koubia a été mis à l'écart. Nous avons demandé un recours à Labé. Et le mercredi prochain, ils vont nous recevoir pour examiner les copies pour savoir ce qui s'est passé. C'est après ça qu'on va se retrouver pour tirer les leçons», explique le préfet Saidou Bangaya Diallo 

A suivre… 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le Lundi 14 septembre 2020 à 21:45

TAGS