3è mandat d'Alpha Condé : le FNDC joue son "va-tout" à un mois de la présidentielle…

Troisième mandat
Des leaders du FNDC
Des leaders du FNDC

CONAKRY- "Fragilisé" par le départ de certains partis politiques candidats à la présidentielle d'octobre, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) n'a pas dit son dernier mot.

A environ un mois de l'élection présidentielle, la coalition hétéroclite d'opposants qui combat Alpha Condé, joue son "va-tout". Le mouvement annonce une nouvelle série de manifestations dans les prochaines semaines.

La démarche vise à empêcher l'actuel Président de briguer un troisième mandat alors que le processus semble irréversible. Le mercredi 16 septembre, le FNDC prévoit d'organiser une plénière extraordinaire pour établir un chronogramme des manifestations contre le troisième mandat.

"Nous avons réaffirmé la volonté de continuer le combat. La coordination du FNDC a prévu de soumettre à la plénière un agenda de manifestations que nous allons mettre en œuvre. Nous continuerons à utiliser tous les moyens légaux pour dénier à Alpha Condé le troisième mandat", a confié ce dimanche 13 septembre 2020, un membre du comité de pilotage du FNDC.

A l'inverse, les soutiens du président Alpha Condé ne semblent pas du tout impressionné par ces nouvelles menaces de manifestations.

"Le FNDC a toujours menacé mais est-ce qu'ils nous ont empêchés d'aller au référendum ? Il y a eu une nouvelle constitution, nous sommes dans la 4ème République. Le FNDC a fait quoi ? Ce n'est pas le FNDC qui est l'arbitre, c'est le peuple", déclare Papa Koly Kourouma de la CODECC (coalition démocratique pour le changement dans la continuité).

Alpha Condé, 82 ans, brigue un troisième mandat le 18 octobre après deux quinquennats à la tête de la Guinée. La présidentielle du 18 octobre connait aussi la participation de son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, dont la candidature défraie la chronique.

A suivre…

Diallo Boubacar

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 13 septembre 2020 à 20:59

TAGS