Présidentielle du 18 octobre: Le parti de Sidya Touré "tourne le dos" à Cellou...

Election présidentielle en Guinée
Les anciens premiers ministres Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré
Les anciens premiers ministres Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré

CONAKRY-Alors que Cellou Dalein Diallo appelle à un "front commun" pour battre Alpha Condé dans les urnes, le parti de l'ancien premier ministre Sidya Touré vient d'annoncer qu'il ne donnera pas de consigne de vote à l'élection présidentielle du 18 octobre.

L'union des forces républicaines (UFR) qui a opté pour le "boycott" reste ferme sur sa position. Cette formation politique a annoncé ce samedi 12 septembre 2020, qu'il ne donnera aucun consigne de vote, bien que certains partis de l'opposition soient dans la course du 18 octobre. C'est le cas par exemple de l'UFDG de Cellou Dalein Diallo.

"L'UFR ne participe pas à cette élection, l'UFR ne demande pas non plus à voter pour quelqu'un qui participe à cette élection présidentielle 2020. Parce que cela est incohérent avec notre lutte. Une lutte qui consiste à combattre au sein du FNDC pour obtenir le départ de monsieur Alpha Condé. La communauté internationale nous soutient dans cette ligne. On gagnera cette lutte, il faut la continuer", a déclaré ce samedi 12 septembre 2020, M. Ibrahima Bangoura, l'un des vice-présidents de l'UFR.

L'opposition guinéenne est très divisée par rapport au scrutin du 18 octobre. Si certains partis ont décidé d'y participer, d'autres ont opté pour le boycott. Cellou Dalein Diallo qui prend part à cette élection a appelé à l'union pour barrer la route à Alpha Condé dans les urnes. Mais apparemment l'UFR de Sidya Touré ne semble pas trop emballée par cette main tendue. 

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Samedi 12 septembre 2020 à 21:07