Violente tornade signalée Koumbia : Des centaines de familles sans abris...

Echos de nos régions
Des sinistrés
Des sinistrés

KOUMBIA- Des pluies diluviennes ont causé énormément de dégâts à Koumbia, une sous-préfecture située dans la préfecture de Gaoual.  Des centaines de familles se retrouvent sans abris. Leurs maisons ont été emportées par les eaux, certaines endommagées en partie par des arbres déracinés par la tornade qui a commencé jeudi en début de soirée. La forte pluie accompagné d'un vent violent a continué de s'abattre jusqu’à ce matin du vendredi 11 Septembre.

Le dernier bilan fait état de 46 maisons en dur détruites, 37 cases décoiffées et 9 clôtures endommagées, a appris africaguinée.com auprès des populations locales. Les sinistrés qui ont presque tout perdu en pleine période soudure, ne savent plus à quel saint se vouer.

« La pluie a tout endommagé dans ma maison, rien ne me reste aujourd’hui, heureusement ce n’est pas tard dans la nuit sinon on pourrait perdre même nos vies. C’est entre 17h18h que la tornade est arrivée. Un arbre est tombé sur ma maison, tout est cassé et mouillé. Nous voulons couper le reste des arbres qui nous entourent pour ne pas qu’ils détruisent ce qui nous reste ici. Ce malheur survient à un moment difficile pour nous, c’est la période de soudure, nous sommes dehors sans abris, nous n'avons pas de nourriture ni de maisons. Nous demandons de l’aide à tout le monde, tous ceux qui peuvent faire quelque chose pour toutes ces familles sinistrées », appelle Penda Koulibaly, sinistrée et mère de plusieurs enfants.

 

Mama Aissata Mané, habitante de Koumbia centre, décrit une situation désastreuse qu’a vécue les populations dans la zone.

« Les dégâts c’est au centre ici, précisément à Wouppirguel, ensuite à Ley-Saaré et Dow Saarè. Le vent a fait tomber les arbres sur les habitations, actuellement les branches ne sont même pas enlevées encore. Heureusement qu'il n’y a pas eu de morts pour l’instant. Au moins 60 maisons sont touchées. Nous sommes tous dehors et la pluie a continué toute la nuit. Nous ne savons plus quoi faire, des femmes, des bébés et des enfants tout le monde est exposé ici » confie Mama Aissata Mané

Les autorités locales cherchent à faire le bilan réel des dégâts causés par la tornade. En attendant, les sinistrés sont dehors le ventre creux à la merci des intempéries.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour africaguinee.com

Tel:  (+224) 664 93 45 45

 

 

Créé le Vendredi 11 septembre 2020 à 12:47

TAGS