Alpha Condé : "beaucoup de choses ont changé, d'autres restent à achever…"

Télécommunications
Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

CONAKRY-La Guinée dispose désormais d'un Backbone National à Fibre Optique. Alpha Condé qui a procédé ce vendredi 11 septembre 2020, à son inauguration sa salué les avancées enregistrées dans ce secteur. Mais selon le chef de l'Etat, il reste encore des améliorations à faire dans certains domaines.

"En termes de développement de l’industrie des technologies de l’information et de la communication mais aussi en matière de pénétration haut débit, notre pays était en dessous de la moyenne mondiale. Tous les opérateurs ne disposaient pas de réseau à fibre optique national à large bande à l’exception des faisceaux hertziens qui sont des technologies en termes de bande passante sont tributaires des conditions climatiques", a déclaré Alpha Condé.

Le Chef de l'Etat rappelle que ce projet qui a été lancé le 25 juillet 2015 départ d’un défi. "Je me réjouis aujourd’hui de procéder au lancement commercial du BACKBONE National de Guinée", a-t-il dit, indiquant que si certaines choses ont changé dans ce secteur, il reste encore des améliorations à faire.

"Beaucoup de choses ont changé dans ce secteur, beaucoup restent à achever et à améliorer suivant l’orientation stratégique définie dans le PNDES (programme national du développement économique et social). Le haut débit, la qualité de service, le coût de service, la bonne utilisation de l’internet, la couverture totale améliorée du territoire national en interne", a-t-il dit.

Alpha Condé invité l'ARPT (autorité de régulation des postes et télécommunications) a accentué le contrôle des opérateurs sur le respect des cahiers de charge.

"J’invite l’ARPT à travers le ministère à plus de contrôle du respect du cahier des charges des opérateurs pour satisfaire la population guinéenne. Je compte sur les cadres du département en charge des télécommunications pour accélérer le développement de ces infrastructures. Nous sommes fiers du fait que les tuyaux des 4000 et quelques kilomètres ont été fabriqués en Guinée par une entreprise guinéenne et non pas importés", a lancé le Chef de l'Etat.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com 

 

Créé le Vendredi 11 septembre 2020 à 16:22