Papa Koly Kourouma prévient : "Nous n’envisageons pas la défaite…"

Election présidentielle en Guinée
Papa Koly Kourouma
Papa Koly Kourouma

CONAKRY-La bataille s’annonce rude entre les partis politiques engagés dans la course à l'élection présidentielle du 18 octobre. Alors la date du scrutin approche, les soutiens du président Alpha Condé affûtent leurs armes. Et ils n'envisagent pas du tout de perdre. C'est du moins ce qu'a affirmé Papa Koly Kourouma l'un des leaders de la CODECC (coalition démocratique pour le changement dans la continuité), le collectif de partis politiques qui soutient la candidature d'Alpha Condé qui brigue un troisième mandat jugé "illégal" par ses détracteurs.  

“Nous n’envisageons même pas de perdre ces élections puisque nous sommes tellement certains que le peuple souverain est de notre côté. On n'en doute même pas”, rassure le ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement en conférence de presse, ce mercredi 9 septembre 2020.

Pourquoi PKK est-il si sûr ?

“Ce que nous avons vu c'est une première, que le peuple se lève comme un seul homme, pour dire que nous voulons que vous soyez notre candidat et que c'est le candidat qui pose des conditions. Ces conditions, on les accepte jusqu'à aller lui payer sa caution, il ne met pas la main dans la poche. On lui dit “restez là-bas, vous êtes désormais un coach, vous avez des poulains pour vous ramener le trophée à la maison. Ça, c'est une assurance. Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu'il y a un engouement autour de la candidature du Pr Alpha Condé”, estime Papa Koly Kourouma.

Si certains cadres de la mouvance emploient un langage dur vis-à-vis de Cellou Dalein Diallo perçu comme le principal opposant d'Alpha Condé à cette élection, ce n'est pas le cas chez le ministre Kourouma. Selon lui le discours du candidat de l'UFDG est purement politique.

Nous avons un adversaire de taille…

“ Dire que 2020 n'est pas comme 2010 et 2020 n'est pas comme 2015, c'est un discours politique. Alors, je ne vois pas comment un parti qui a gagné en 2010 et en 2015 et qui se représente en 2020 avec tout ce qu'il a comme bilan positif et perspectives, peut-il avoir peur d'un simple discours ? Je crois que c'est plutôt les gens qui extrapolent sinon le leader n'a rien dit de grave. Il met sa troupe en confiance. Il engage sa troupe à voter massivement. Ça ne nous effraie nullement pas. Au contraire, cela nous mène dans une position confortable qui nous permet de mouiller plus le maillot. Puisque, cette fois-ci, on a un adversaire de taille. Car, un athlète ne se sent à l'aise que quand il a un adversaire de taille. Donc, cela va nous permettre de nous réorganiser, de nous engager à fond pour dire que l'adversaire qui est là, on ne peut pas le minimiser. Cela nous galvanise et nous permet de mobiliser l'ensemble de la troupe pour être présents sur le terrain, faire de la campagne porte à porte pour mobiliser l'ensemble de toutes les couches sociales en faveur de notre candidat”, a déclaré Papa Koly Kourouma.

 A suivre…

 

Abdoul Malick Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (+224) 628 13 49 28

Créé le Mercredi 09 septembre 2020 à 16:55