FNDC : L'UFDG bientôt exclu du Front anti troisième mandat ?

Lutte contre le troisième mandat
Des leaders du FNDC
Des leaders du FNDC

CONAKRY-Après l'officialisation de la candidature de Cellou Dalein Diallo à l'élection présidentielle, l'UFDG sera-t-il exclu du FNDC ? C'est la tendance qui se dessine au sein de la plateforme qui lutte contre le troisième mandat d'Alpha Condé, a appris Africaguinee.com.

Selon le chargé des opérations du Fndc, joint au téléphone par Africaguinee.com, la coalition fera connaître sa position à l’issue d’une plénière prévue le mercredi 9 septembre. A l’issue de celle-ci, la décision d’exclusion ou non de l'Ufdg sera prononcée.

Ibrahima Diallo a laissé également entendre que le principe est que tout parti politique engagé dans le processus électoral en cours s’exclue de facto du Fndc.

Toutes les attentions sont tournées vers la décision que prendra le Front dans les jours à venir. Selon plusieurs sources, la tendance qui domine est l’exclusion du principal parti de l’opposition guinéenne au sein du FNDC.

Aussitôt après son investiture comme candidat à l'élection présidentielle, Cellou Dalein Diallo a envoyé un message à l'endroit de ses collègues du comité de pilotage du FNDC. L'opposant a indiqué qu’il est utile de continuer de se battre contre le 3e mandat, aussi bien dans les rues et sur les places publiques, que dans les urnes. L'ancien premier ministre mentionne que si sa décision de se porter candidat à l'élection présidentielle est jugée incompatible avec le statut de membre du Fndc, l’Ufdg quittera avec regret la coalition.

"Mes chers collègues membres du comité de pilotage du Fndc, l’Ufdg a finalement décidé de prendre part à l’élection présidentielle du 18/10/2020. Comme vous le savez, l’écrasante majorité des fédérations du Parti, de l’intérieur et de l’extérieur, tout comme les membres du BEN (bureau exécutif national), ont opté pour la participation de notre Parti à cette élection. Nous estimons qu’il est utile de continuer de se battre contre le 3e mandat, aussi bien dans les rues et sur les places publiques, comme nous le faisons, mais également dans les urnes. Si cette prise de position est jugée incohérente ou incompatible avec le statut de membre du Fndc, l’Ufdg quittera avec regret notre coalition. Ceci dit, notre parti sera toujours disposé à participer aux manifestations pacifiques contre le 3e mandat quelque soit l’organisateur sauf opposition de ce dernier", a lancé le désormais candidat de l'UFDG à l'élection du 18 octobre.

A suivre…

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 628 13 49 28 

 

 

Créé le Dimanche 06 septembre 2020 à 20:40