N'Zérékoré: sale temps pour le Gouverneur Mohamed Gharé...

Echos de nos régions
Mohamed Gharé, gouverneur de la région de Nzérékoré
Mohamed Gharé, gouverneur de la région de Nzérékoré

NZEREKORE-Le gouverneur de la région de Nzérékoré, est dans le collimateur de la communauté Konian qui l'accuse de semer la division ethnique en forêt.

Après la fuite d’un mémorandum adressé au président Alpha Condé par un groupe de jeunes qui se réclame de la communauté Konian, la coordination de cette communauté est sortie de son silence pour se désolidariser de ladite note. Ils l’ont fait savoir ce dimanche 30 août 2020, après une réunion qui a été organisée à cet effet. Selon cette coordination, le mémorandum qui a été adressé au chef de l’Etat en passant par le gouverneur n’émane pas de la communauté Konian.

 « Ce sont les deux signataires et Ousmane Doukouré qui a rédigé qui sont responsables de ce mémo. Si c’est le Konian qui avait rédigé, nous sommes prêts à endosser les responsabilités. Tous les jeunes qui ont leur nom sur la liste sont venus se plaindre au bureau en disant qu’ils ne sont au courant de rien. Nous avons convoqué ceux qui ont rédigé cette note. Ce sont nos enfants, nous allons les corriger », a confié Abdoulaye Dioumandé, vice-président de la jeunesse Konian de la Guinée forestière et porte-parole de la coordination.

Ils disent ne plus reconnaitre Mohamed Gharé comme gouverneur de la région. Les membres de la coordination demandent d’ailleurs son départ. Selon leur porte-parole, le gouverneur est un chef qui divise.

‘’Je parle au nom de la coordination Konian de la région de Nzérékoré. A commencer par le bureau du Konian, des jeunes et des femmes, je suis leur porte-parole ce jour. Si ces jeunes ont rédigé un mémo pour le donner au gouverneur, mais ce dernier devait consulter. Mais il n’a pas consulté le Konian et l'a transmis le document. Nous n’en savons rien aujourd’hui, ni demain. Le contenu du papier est très grave. C’est pour provoquer les querelles, la division entre nos frères guerzés et nous. Alors qu’il n’y a rien entre nos frères guerzés et nous. Là où le guerzé se trouve, c’est là-bas nous sommes aussi’’, a-t-il dit avant d’ajouter :

« Nous ne voulons plus du gouverneur. Il n’est pas notre gouverneur. Il sème la division donc nous ne voulons plus de lui. Nous disons à la haute autorité que nous ne voulons pas de lui. Nous demandons au chef de l’Etat de faire partir le gouverneur », a-t-il lancé.

Makan Soumaoro, l’une des personnes ayant son nom sur la liste des diplômés sans emploi dit ne rien savoir sur ce document. Elle dit être étonnée de retrouver son nom dans de tel document.

« J’ai été surprise quand les gens m’ont appelé pour me parler de cette situation. Je vous jure que je n’en sais rien. Bien sûr que je suis de la jeunesse Konian mais je ne fais partie d’aucun mouvement politique. Je suis très touchée par de telle chose », s’est insurgée cette dame. Même réaction pour Aly Diabaté, un autre jeune qui a son nom sur la liste.

Le week-end dernier, la fuite d’un mémo adressé au chef de l’Etat par un groupe de jeunes qui se réclame de la jeunesse Konian a suscité de vives réactions et a indigné l’opinion publique. 

 A suivre…

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré.

Tél:  (00224) 628 80 17 43

Créé le Lundi 31 août 2020 à 10:50