Atrocités à N'zérékoré : La note "déchirante" des 43 détenus de Kankan…

Echos de nos régions
Des personnes arrêtées en marge des violences du 22 mars à Nzérékoré
Des personnes arrêtées en marge des violences du 22 mars à Nzérékoré

NZEREKORE-Transférées à la maison centrale de Kankan où ils croupissent en prison depuis cinq mois, les 43 personnes arrêtées suite aux violences survenues les 22 et 23 mars dernier à Nzérékoré, viennent de briser le silence.

A travers une déclaration qu'ils ont adressé au patriarche de N'Zérékoré, Molu Holomo Hazaly Zogbélemou, ces détenus font des révélations.

Sur la note dont copie est parvenue à Africaguinee.com, à travers notre correspondant dans la région, les 43 détenus de Kankan interpellent aussi le sage de la ville afin qu'il s'implique pour leur libération.

Merci de lire ci-dessous la correspondante !

 

 

Créé le Lundi 31 août 2020 à 19:47