Guinée : Réunion "décisive" des membres du comité de pilotage du FNDC…

Lutte du FNDC
Des leaders du FNDC
Des leaders du FNDC

CONAKRY-Le "bras de fer" entre Alpha Condé et le FNDC, la coalition d'opposants qui lutte contre le troisième mandat, est loin de finir. La trêve des manifestations observée par l'opposition à cause du déroulement des examens nationaux prendra fin le 31 août 2020.

Dans la soirée de ce lundi 24 août, le FNDC a commencé de battre le rappel des "troupes" pour la "phase décisive" de sa lutte. "Préparons-nous à la phase décisive de notre lutte commune qui s'annonce. Objectif : exiger le départ d'Alpha Condé du pouvoir pour haute trahison et empêcher sa candidature à toute élection présidentielle en Guinée", ont lancé les opposants. Mais avant le déclenchement de cette "phase décisive" de la lutte contre le 3ème mandat d'Alpha Condé, bien des questions vont être clarifiées entre les leaders des partis politiques membres du FNDC.

Ce mardi 25 août 2020, les membres du comité de pilotage du front national pour la défense de la constitution (FNDC) vont tenir une réunion, a-t-on appris auprès d'un responsable de la coalition. Cette rencontre virtuelle a un enjeu décisif. D'autant que ces derniers temps, on constate une sorte de divergence entre les partis politiques membres du FRONT quant à l'approche à prendre par rapport à l'élection présidentielle prévue le 18 octobre. Alors que certains prônent le "boycott" si toutes les exigences ne sont pas respectées, d'autres pensent que la logique de la chaise vide n'est pas du tout envisageable cette fois-ci, après les élections législatives controversées du 22 mars.

Dr Ousmane Kaba du PADES, maître Abdoul Kabelè Camara du GDE, deux anciens alliés du Pouvoir,  ont déjà annoncé leur candidature à ce scrutin, alors que de son côté, l'UFDG de Cellou Dalein Diallo, principale formation politique de l'opposition, a entamé des "consultations" pour sa participation ou non à la présidentielle. Les conclusions seront connues au plus tard avant la fin de cette semaine.

Signe de la division évidente qui règne au sein de l'opposition autour de ce sujet, ce lundi 24 août, de retour à Conakry, Sidya Touré a été clair en révélant que : "il était prévu, dans le cadre du FNDC de ne pas participer au scrutin du 18 octobre".

L'opposant est allé plus loin en martelant que cette question de participation ou non à l'élection présidentielle sera clarifiée ce mardi 25 août 2020 au cours de la réunion. C'est dire à quel point le sujet divise et que la visioconférence du comité de pilotage du FNDC d'aujourd'hui, sera décisive voire déterminante pour l'avenir de la lutte que mènent depuis près d'un an, les opposants.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 25 août 2020 à 13:02