Accompagnement d’entreprises et GIE : Le Ministère de l’Industrie et des PME innove

Guinée
Tibou Kamara, Ministre d'Etat, Ministre de l'Industrie et des PME
Tibou Kamara, Ministre d'Etat, Ministre de l'Industrie et des PME

Depuis l’annonce de l’existence de la Covid-19 en Guinée, les autorités ont mis en place un ensemble de mesures pour faire face à la crise, tant sur le plan sanitaire qu’économique. Les entreprises guinéennes, au centre des préoccupations de Chef de l’Etat, ont elle aussi été lourdement éprouvées.

C’est dans l’optique de  leur permettre de bénéficier d’une assistance financière remboursable, qu’il a été créé par décret, D/2020/097/PRG/SGG le Fonds d’Appui aux Groupements d’Intérêt Économique et aux Entreprises FAGIEE, dont la tutelle technique est dévolue au Ministère de l’Industrie et des PME à travers le FODIP.

Ce fonds a à son actif un accompagnement de 150 Groupements d’Intérêt Économique, soit un peu plus d’un millier de femmes à travers la Guinée, regroupées au sein de deux grandes unions : Union des femmes mareyeuses et l’union des femmes fumeuses de poisson, bénéficiant respectivement chacune de deux milliards GNF, soit un montant total de quatre milliards de GNF. A cela s’ajoute les accompagnements dans les secteurs du commerce, transports maritimes, terrestres et aériens (à travers les agences de voyages), l’agriculture, les services, l’éducation et les Industries à date. Au total, 53 dossiers sont encours de traitement tous secteurs confondus.

 Ce programme d’appui est la matérialisation de la volonté de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Pr Alpha CONDÉ, de créer des richesses notamment dans les régions, tout en sauvant les emplois, afin d’éviter l’exode rural ainsi que l’émigration entre autres.

À cet effet, pour permettre aux autres entreprises et GIE d’accéder de façon rapide aux informations relatives au FAGIEE, mais également leur permettre d’effectuer leurs demandes en toute transparence, une plateforme numérique a été créée par le Fonds de Développement Industriel et des PMEs (FODIP), sous la Direction de Monsieur Aliou SOUARÉ, également Président du comité de pilotage du FAGIEE. Ceci en vue de répondre aux instructions du Ministre d’Etat en charge de l’Industrie et des PME, Conseiller Spécial du Président de la République.

Cet espace numérique accessible via le lien www.fagiee.fodip.gov.gn , dispose d’une  messagerie pour répondre de façon instantanée aux éventuelles questions des usagers. Il optimise la gestion des demandes de prêts des entreprises et GIE, en termes de dépôt et traitement de dossiers. Elle contribue également à la transparence tout au long du processus.

Pour ce qui est de son fonctionnement, la vérification de l’éligibilité en tant qu’entreprise ou GIE est la première étape dans la soumission de son dossier au FAGIEE, conformément au Décret du Président de la République. D’abord, il faut prendre connaissance des secteurs éligible et des dossiers à fournir, ainsi que des modalités d’octroi. Cette étape consiste à remplir un questionnaire sur l’entreprise, avec des pièces ou documents à fournir.

Celle-ci se déroule en sept étapes: d’abord, le soumissionnaire fournit les informations sur le RCCM; ensuite, les informations fiscales, les informations sur l’emploi (joindre le contrat de 5 employés); enfin, arrive l’étape d’inscription et d’acceptation des termes et conditions du FAGIEE. Ces informations sont alors transmises aux institutions financières (Banques et IMF) ensuite à l’équipe technique, pour qu’elles fassent l’objet d’une étude afin de donner une suite à la demande. A bien de titres, la création de cette plateforme est une innovation, puisqu’elle permet, au- delà de ses atouts déjà mentionnés, de dématérialiser le traitement des demandes, dans un contexte sanitaire où la distanciation sociale est de mise et, par ricochet de minimiser le risque de propagation de la Covid-19. Sur le plan administratif, c’est le signe d’une modernisation, très encourageante de l’administration guinéenne. Il s’agit notamment de créer une synergie d’une part entre les structures de l’Administration Publique (FODIP, Direction Nationale des Impôts, AGUIPE, APIP, CNSS etc) pour les vérifications des quitus fiscaux et parafiscaux et le secteur privé à travers les institutions financières. Cette démarche est très appréciée par les professionnels de banque et des microcrédits d’autant plus que la mise en place d’une centrale de crédit n’est pas encore effective. En attendant, cet outil va permettre de partager les informations et réduire les risques de fraudes, et d’insolvabilité.

Il est à rappeler que l’accès aux prêts remboursables est subordonné à des conditions mentionnées dans le décret D/2020/097/PRG/SGG portant création du Fonds d’Appui aux Groupements d’Intérêt Économique et aux Entreprises FAGIEE.

pour être éligible au programme d’appui, l’Entreprise ou le GIE doit remplir les critères suivants :

-               être immatriculé(e) au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM), avant la date du Décret portant instauration de l’état d’urgence sanitaire ;  

-               être en règle avec l’administration fiscale avant la pandemie du Covid-19 ;

-               avoir au moins cinq (5) employés en CDI ou CDD avant la date du Décret portant instauration de l’état d’urgence sanitaire ;

-               donner l’engagement de maintenir au moins 70% des employés ;

-               avoir perdu au moins 30% de son chiffre d’affaires du fait de la pandemie du Covid-19 ;

-               n’avoir pas déjà bénéficié d’un appui similaire de l’Etat ;

-               n’avoir pas eu de prêts impayés auprès des Banques ou IMF avant la pandémie du Covid-19.

La comparaison concernant la perte du chiffre d’affaires se fera entre les chiffres d’affaires de mai 2019 et mai 2020, puis entre les premiers trimestres de 2019 et de 2020 et, enfin, entre les douze (12) mois précédant respectivement mai 2019 et mai 2020.

Pour les Entreprises ou GIE n’ayant pas un an de chiffre d’affaires, la perte du chiffre d’affaires sera appréciée sur la base du chiffre de’ affaires des six (6) derniers mois.

Chaque Entreprise ou GIE éligible peut avoir accès à la ligne de crédit a travers les Banques Commerciales et les institutions Microfinances selon le décret du Président de la République de Guinée.

Créé le Lundi 24 août 2020 à 15:25