Troisième mandat d'Alpha Condé : la mise au point de l'UE et des Etats-Unis…

Guinée
Josep Borel, président de la Commission de l'EU et Mike Pompéo, secrétaire d'Etat américain photomontage Africaguinee
Josep Borel, président de la Commission de l'EU et Mike Pompéo, secrétaire d'Etat américain photomontage Africaguinee

CONAKRY- L'Union Européenne et les Etats-Unis viennent de faire une "mise au point" par rapport aux derniers développements de l'actualité politique en Guinée, marqués par la désignation d'Alpha Condé par son parti pour briguer un troisième mandat, lors de la présidentielle du 18 octobre prochain.

A travers leurs ambassades respectives basées à Conakry, l'UE et les USA ont apporté un "démenti" sur des communiqués, qui leur sont attribués concertant cette actualité. Les deux communiqués qui ont abondamment été partagés sur les réseaux sociaux guinéens, parlaient de "menaces de sanction" et évoquaient même une possible "intervention militaire" en Guinée.

"Un faux communiqué attribué à l'Union européenne concernant la Guinée circule sur les réseaux sociaux. La Délégation de l’UE en Guinée invite à vérifier les sources d'information, particulièrement en cette période pré-électorale. Tout communiqué est diffusé par la Délégation sur ses comptes officiels", précise la délégation de l'UE en Guinée.  

Même son de cloche du côté des Etats-Unis. "Un faux communiqué de presse attribué au Département d'Etat concernant la Guinée est en circulation sur les réseaux sociaux. Toutes les communications officielles du Département d'Etat et de l'Ambassade des Etats-Unis peuvent être trouvées sur notre site web, notre page Facebook, et nos comptes Twitter et Instagram", a tranché pour sa part l'ambassade des Etats-Unis.

Africaguinee.com

Créé le Mardi 11 août 2020 à 11:48