Guinée : Le Gouvernement lance un outil de "contrôle" des Commerçants...

Economie
Boubacar Barry, ministre du Commerce
Boubacar Barry, ministre du Commerce

CONAKRY-Voulez-vous exercer le commerce en Guinée ? Désormais vous devriez être soumis à de nouvelles règles. Le gouvernement à travers le ministère du commerce a décidé de lancer des cartes biométriques dont tout commerçant devra se procurer pour pouvoir exercer son activité en Guinée. L'annonce a été faite ce mardi 4 août 2020, par le ministre du commerce, Boubacar Barry.

Il s’agit des cartes biométriques qui vont être confectionnées en Guinée dans les locaux du ministère du commerce, dans un premier temps. Ces cartes de commerçant ont un titre administratif, qui va permettre de prouver le statut de chaque commerçant qui se fera enregistré.

« L’objectif visé par le ministère du commerce, c’est d’abord de professionnaliser l’activité des commerçants, les identifier, les catégoriser et faire d’une manière à avoir une base des données qui nous permettra à terme, de savoir quels sont les commerçants que nous avons dans chacune de nos préfectures, nos régions administratives, par catégorie cela est extrêmement important, pour pouvoir se projeter dans une politique cohérente afin d’accompagner des acteurs dans le secteur du commerce » a expliqué le ministre du commerce, Boubacar Barry.

En plus de cela, ces cartes ont d’autres avantages, soutient-il. Selon lui, elles permettront d’exercer l’activité commerciale en toute légalité, faciliter la libre circulation des commerçants et de leurs biens et donner accès au programme d’accompagnement de la part de l’Etat et d’autres partenaires de la Guinée.

Pour sa part, le Directeur national du commerce intérieur et de la concurrence, a expliqué que l’acquisition de cette carte de commerçant permet non seulement de prouver le statut de commerçant professionnel, reconnu et protégé au cours de deux ans (validité de la carte), mais aussi elle facilite les déplacements, les démarches administratives; l’accès aux crédits mutuels, l’obtention des produits d’assurance et donner accès aux programmes d’accompagnement dont ( gestion des affaires, structuration et planification).

 « Tout cela va contribuer à l’amélioration du climat des affaires, promouvoir la transparence et la sécurité dans les activités commerciales, ça va nous permettre d’éliminer progressivement les activités commerciales illégales, nous allons protéger, initier les acteurs légalement constitués contre la concurrence déloyale contre les acteurs non en règle. L’objectif de tout cela, c’est l’amélioration du circuit des commerçants et l’accroissement du circuit des affaires de commercialisation tant à l’import qu’à l’export », a détaillé Monsieur Ousmane BAH.

  Pour se procurer de ces cartes, le commerçant a le choix de se rendre sur une des quatre banques partenaires pour effectuer le paiement en fonction de son statut. Après l’étape du paiement, il faut noter que pour avoir sa carte biométrique, le commerçant va devoir se rendre dans un guichet d’enrôlement dont celui opérationnel est installé au ministère du commerce. Il se rendra là-bas muni des documents suivants :

  • Le reçu du versement bancaire
  • Une copie de son RCCM dans la mesure où celui-ci est disponible et enfin
  • Un certificat de résidence

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

 

Créé le Mardi 04 août 2020 à 23:42