Sermon du grand imam : "Que Dieu retire le Pouvoir à tous ceux qui veulent le confisquer en Guinée"

Eid El Kébir en Guinée
Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry
Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry

CONAKRY-A l'instar de leurs coreligionnaires des autres pays du monde, les fidèles musulmans de Guinée ont célébré ce vendredi 31 juillet, la fête de l'Aid El Kebir communément appelée Fête de Tabaski ou fête du mouton. A Conakry, les fidèles n'avaient pas eu l'autorisation de faire une prière collective lors de la fête de ramadan à cause des restrictions liées au Coronavirus. Mais cette fois-ci, avec l'assouplissement des mesures sanitaires, les fidèles musulmans se sont massivement déplacés pour effectuer la prière dans les différents lieux retenus pour l'occasion.

Au centre islamique de Donka où s'est rendu un journaliste d'Africaguinee.com, la prière de cette importante fête a été dirigée par le grand Imam de Conakry, Elhadj Mamadou Saliou Camara. Dans son sermon après la prière rituelle, le grand imam de la mosquée Fayçal a invité les Guinéens à continuer de respecter les mesures sanitaires afin de permettre l'éradication définitive de la pandémie au covid-19 en Guinée. Il aussi livré un message particulier à ceux qui sont en quête et à ceux qui détiennent le Pouvoir en Guinée.

Le religieux est aussi revenu sur le sens de cette fête pour le musulman. “ C'est notre prophète (Mahomet, PSL) qui a recommandé de tuer le mouton à l'occasion cette fête, afin que cela soit un sacrifice pour nous, nos familles et notre terre. Cette terre de Guinée que nous partageons. C'est pourquoi, le sang des animaux que nous tuons aujourd'hui, notre prophète a dit: si vous versez le sang de ces animaux, d'ici qu'il n'arrive sur le sol, c'est Dieu qui va mettre son cœur pour ne pas que le sang touche le sol parce que Dieu n'aime pas à ce que le sang soit coulé", a expliqué l'imam.

Et de poursuivre alternant prières, bénédiction et ilterpelations : "Plusieurs milliers d'animaux seront tués à ce jour, ces bêtes ne sont pas malades et ils n'ont pas le coronavirus. C'est vous-mêmes qui les tuez parce qu'ils vous appartiennent. Si leur sang coule, que Dieu protège le nôtre. Tous ces moutons que nous immolons aujourd'hui, si leur sang coule, que le sang du guinéen ne coule pas sur cette terre. Que Dieu nous éloigne de cette maladie. Que notre pays soit meilleur et qu'il le bénisse. Qu'il préserve les fils de de pays, qu'il unisse les guinéens, facilite les choses à tout le monde. Qu'il nous éloigne d'une ambition démesurée", a-t-il formulé.

Elhadj Mamadou Saliou Camara a aussi livré un message vis-à-vis des politiques : "L'affaire de pouvoir en Guinée, que Dieu éloigne les dirigeants de faire des choses graves. Dans ce pays, c'est lui qui dit qu'il veut avoir le pouvoir même s'il y a la division entre le peuple, la destruction de la religion bref à n'importe quel prix que Dieu l'éloigne du pouvoir et très loin d'ici même. Et qu'il fasse qu'il ne l'obtienne pas. Mais celui qui veut l'unité des guinéens, la paix, la prospérité et qui dit, “si c'est à cause de moi que le pays-là va brûler dans ce cas je me retire", que Dieu donne le pouvoir à ce dernier. Celui qui a peur du danger pour ce pays, que Dieu lui donne le pouvoir. Mais celui qui se dit dans sa tête, il doit avoir le pouvoir pour le garder pour lui seul et dire qu'on va le laisser avec, que Dieu retire le pouvoir à ce dernier ” a prié le grand Imam De Conakry.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 654-72-76-28

Créé le Vendredi 31 juillet 2020 à 14:31

TAGS