Nouveau regain de tension à Kankan : "Alpha Condé ne doit pas nous mettre en prison…"

Grogne à Kankan
Des jeunes en colère réunis cet après-midi au gouvernorat de Kankan
Des jeunes en colère réunis cet après-midi au gouvernorat de Kankan

KANKAN-La tension est montée d’un cran ce lundi 27 juillet 2020 dans la préfecture de Kankan. Alors que les jeunes frondeurs avaient annoncé la suspension de leur manifestation pour un mois, le placement sous mandat de dépôt des personnes arrêtées le 21 juillet a mis le feu aux poudres.

Les jeunes arrêtés lors de la manifestation de la semaine dernière, au nombre d’une vingtaine, ont été déférés aujourd’hui à la prison de Kankan. Pourtant, les leaders du mouvement citoyens « Electrifions la Haute Guinée » avaient accepté une trêve d’un mois à la demande du Gouverneur Sadou Keita qui leur avait promis la libération de tous les arrêtés. 

C’est contre toute attente qu’ils ont appris en milieu de journée que leurs camarades ont été déférés. Chose qui a irrité la colère des jeunes frondeurs. Munis de banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Alpha Condé ne doit pas nous mettre en prison », ils se sont rendus au gouvernorat.

Une réunion s’est tenue cet après-midi entre le gouverneur Sadou Keita et les jeunes pour essayer de trouver un compromis. Mais cette médiation de dernière chance s’est soldée par un échec. Les jeunes ont quitté le gouvernorat très en colère, promettant de descendre dans la rue dès ce mardi 28 juillet.

A suivre…

Une dépêche de Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 27 juillet 2020 à 22:04