Dépénalisation des délits de presse: Sidy Diallo fait une mise au point…

Presse
Sidi Diallo
Sidi Diallo

CONAKRY-Le Secrétaire général du Syndicat des Professionnels de la Presse privée de Guinée (SPPG) a adressé un message ce vendredi 24 juillet à ses confrères journalistes.

Face à la démultiplication des convocations des journalistes par la Direction de la Police Judiciaire, Sidi Diallo  a fait une mise au point, tout invitant ses confrères à ne pas faire d’amalgame.

Il a déclaré que la loi L002 portant dépénalisation des délits de presse ne protège pas les journalistes lorsqu’ils font des publications sur les réseaux sociaux pour informer.

 « La plupart des confrères qui ont été interpellés, c’est parce qu’ils ont utilisé les réseaux sociaux en lieu et place des organes de presse. Je veux parler des sites internet d’informations, des radios, des télévisions ou des journaux. Donc nous invitons nos confrères de favoriser les organes de media pour bénéficier de la protection de cette loi qu’on appelle la loi L002 qui dépénalise les délits de presse. Si nos confrères continuent de publier à travers Facebook, la DPJ comme vous le savez, il y a déjà une unité au niveau de la DPJ qui est chargée de cette histoire de cyber-sécurité. Donc cela rentre dans ce cadre », a précisé Monsieur Diallo.

Il invite les gouvernants à faciliter les travaux d’enquête pour les journalistes. « Je dis aux administrateurs, ceux qui sont en charge de la gestion publique, que les journalistes ne sont pas leurs ennemis. On ne fait pas ce travail parce qu’on est contre eux, mais nous sommes en train de faire des investigations. À chaque rencontre avec le Président Alpha Condé, le chef de l’État invite la presse à faire des investigations. Nous parlons de Sékhoutouréyah, nous parlons de plusieurs départements ministériels, donc il ne faut pas que ces directeurs généraux, que ces ministres ou autres pensent qu’en jetant coup d’œil sur leur gestion, la presse est en train de déranger », prévient Sidi Diallo au cours d’une conférence de presse.

Bah Aïssatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le Vendredi 24 juillet 2020 à 21:13

TAGS