Frontières aériennes : L’UE recule après les représailles de Conakry (exclusif)

Frontières aériennes
Un vol d'Air France
Un vol d'Air France

CONAKRY-Le bras de fer n’a pas duré longtemps entre l’Union Européenne et la Guinée autour de la fermeture des frontières!

En application du principe de réciprocité lié à la réouverture des frontières, les autorités guinéennes ont fermé l’espace aérien guinéen aux européens.

La note publiée ce mardi 21 juillet 20, indiquait que « tous les passagers détenteurs des passeports Schengen ne sont pas admis aux frontières guinéennes quelques soient les pays de provenance ».

Moins de 24heures après cette note perçue comme un signe de représailles suite à la décision des ambassadeurs des 27, qui a exclu la Guinée de la liste des pays autorisés à rentrer dans l’espace Schengen, l’Union Européenne  a réagi.

Selon nos informations, l’UE  a fait parvenir aux autorités guinéennes une proposition qui accorde des exceptions à une certaine catégorie de guinéens  autorisés désormais à rentrer dans l’espace Schengen.

Un haut responsable de l’aéroport de Conakry a confié à Africaguinee.com que cette catégorie concerne les étudiants détenteurs de visas de long séjour, les visas de famille, les diplomates et les représentants des organisations internationales.

Selon notre source cette proposition de l’UE par rapport au principe de réciprocité est en train d’être étudiée par les autorités guinéennes avant de la valider ou pas.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 22 juillet 2020 à 19:49