Impact du Covid-19 sur le secteur industriel : Les annonces fortes de Tibou Kamara…


Guinée

CONAKRY- Le Ministre d’Etat Tibou Kamara a annoncé les grandes reformes opérées par son Département pour soutenir l’économie guinéenne pendant cette crise sanitaire. Le secteur de l’industrie et des PME est l’un des plus touchés par la pandémie du COVID-19. 

C’est pourquoi, dira Tibou Kamara, le Président Alpha Condé a compris qu’il ne s’agissait pas seulement d’une crise sanitaire, mais également d’un défi économique. 

Depuis le début de la pandémie du coronavirus, les difficultés majeures auxquelles les entreprises industrielles ont fait face sont diverses. Parmi elles, il y a l’approvisionnement en matières premières ou produits semi-finis, les surcoûts liés à l'augmentation des frais de transport du fait des mesures barrières, les fortes tensions sur les crédits et liquidités entrainant des problèmes de solvabilité des entreprises, a cité entre autres le Chef du Département de l’Industrie et des PME.

D’autres contraintes viennent également s’ajouter à celles énumérer par le Conseiller personnel du Chef de l’Etat. Il s’agit par exemple des difficultés d'accès aux crédits, les perturbations sur les marchés entraînant des baisses de chiffres d'affaires conduisant à des distorsions sur les trésoreries, la stagnation des investissements, l'arrêt de certaines chaînes de production, la perte de compétitivité des entreprises et l'absence d'assistance technique liée aux restrictions de voyage.

« Dès l'apparition de la pandémie en Guinée, le président de la République s'est montré préoccupé pour ses compatriotes et particulièrement pour le secteur industriel et des petites et moyennes entreprises. C'est pourquoi, après l'élaboration du plan de riposte sanitaire, le Pr. Alpha Condé a instruit son premier de procéder à la mise en place d'un plan de riposte économique covid-19 », a souligné le Ministre d’Etat Tibou Kamara.

C'est dans cette optique qu'un fonds d'appui aux GIE (Groupements d’intérêt économique) et  aux PME a été mis en place. Il s'agit d'une somme de 300 milliards francs guinéens avec pour objectif dans sa phase pilote, d’assister 50 unités industrielles et 300 petites et moyennes entreprises. 

Egrenant toujours les mesures prises par le Gouvernement pour minimiser l’impact de la Covid-19 sur les entreprises, Tibou Kamara a annoncé la mise en place d'un fonds de garantie, notamment en faveur des micros, petites et moyennes entreprises. Ce fonds est doté d’une enveloppe initiale de 500 milliards francs guinéens et un programme de renforcement des capacités doté d’une enveloppe de 500 millions. Des négociations sont également en cours avec les partenaires techniques et financiers pour l’obtention d'une ligne de crédit appropriée aux besoins du secteur industriel et des PME à hauteur de 10 millions de dollars américain, le paiement de la dette intérieur en faveur des unités industrielles et des PME ayant réalisé des prestations dans le cadre de la commande publique, le report de la date des états financiers et un moratoire de (6) six mois de la date de paiement de l'impôt sur les sociétés, la suspension de la retenue de 50% de la TVA pour améliorer la trésorerie des entreprises, la suppression de la patente et de la CUF sur les immobilisations pour l'exercice 2020, la suppression du paiement  du prélèvement forfaitaire de 5% au cordon douanier, l'ajustement du KWH pour les entreprises à compter du 1er mai jusqu'à la déclaration officielle de la fin de la pandémie, la non application des pénalités de retard dans le cadre de l'exécution des contrats des marchés publics et enfin le report des cotisations sociales. 

« Le Gouvernement, sous l'impulsion du premier ministre Kassory Fofana s'est penché à la relance post-covid-19. C'est dans cet élan qu'il a été créé le fonds  de développement industriel et des PME (FODIP), la mise en place d'une ligne de crédit en faveur des PME, la conception et la mise en œuvre d'un programme de renforcement de capacité,  la réalisation d'une étude approfondie sur l'impact de la pandémie la stratégie de relance du secteur industriel et des PME, et enfin la réalisation des parcs industriels et la promotion des services catalytiques pour impulser l'investissement, la compétitivité industrielle et le Contenu local », a-t-il souligné.

Tibou Kamara compte faire du fonds d’appui aux GIE un levier pour la croissance économique. Ce fonds dont le comité de pilotage est présidé par Aliou Souaré, le Directeur Général du FODIP, n’est pas une subvention. L’accès à ce fonds est soumis à des conditions bien définies, a expliqué le Ministre d’Etat chargé de l’Industrie et des PME. 

« Le fonds d’appui aux GIE n’est pas une subvention. C’est un accompagnement de l’Etat pour une finalité bien précise. Il y a des conditions à remplir pour bénéficier de ce fonds. Il faut par exemple avoir un minimum de 5 employés; être à jour avec le service des impôts ; s’engager à préserver au moins 70% des emplois », a indiqué le Ministre d’Etat Kamara. 

Au terme de la pandémie de la Covid-19, le Gouvernement guinéen à travers le Ministère de l’Industrie et des PME compte utiliser ce fonds pour soutenir davantage les entreprises. 

L’autre grande annonce faite par Tibou Kamara est l’aménagement d’un parc industriel. Ce projet qui n’est en rien lié au plan de riposte économique contre la COVID-19 devrait permettre de créer au moins 2 400 entreprises et 150 mille emplois. 

Il faut signaler que malgré cette pandémie, le Ministère de l'industrie et des PME a obtenu un accord avec des partenaires venus des Émirats-Arabes Unis pour la relance de l'usine SALGUIDIA de Maferinya.

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664-72-76-28

Créé le Mardi 07 juillet 2020 à 21:07