Mamady 3 Kaba: "Pourquoi la date du 18 octobre a été choisie pour l'élection présidentielle..."

Election présidentielle en Guinée
Mamadi 3 KABA, porte-parole de la CENI
Mamadi 3 KABA, porte-parole de la CENI

CONAKRY- Ce sont des confidences du Porte-parole de la  commission électorale nationale indépendante (CENI). Alors que l’opposition rejette la date du 18 octobre proposée par l’organe électoral pour la tenue du 1er tour de l'élection présidentielle de 2020, Mamady 3 Kaba a apporté des précisions sur les tractations qui ont prévalu au choix de cette date. Interrogé par Africaguinee.com, le porte-parole de la CENI a indiqué que  tous les commissaires de l’institution en charge de l’organisation des élections en Guinée, ont pris part aux travaux ayant abouti au choix de la date 18 octobre.

“Il faut noter que dans les préparatifs de l'élection présidentielle de 2020, l'une des premières activités de la commission électorale nationale indépendante était d'élaborer le cadrage juridique de l'élection présidentielle. C'est-à-dire le tableau de bord juridique. Il faillait élaborer ce tableau, relever les délais légaux prévus par la constitution ainsi que le code électoral relatif à l'élection présidentielle. Ce tableau a récapitulé tous les délais du processus, (du contentieux jusqu'à la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle). C'est un travail qui n'implique pas uniquement la CENI car il y a aussi la Cour Constitutionnelle dans la gestion des candidatures. C'est donc après que ce tableau ait été conçu et présenté en plénière suite au travail d'une commission mise en place par le président de la CENI qu'une autre commission a aussi travaillé pour proposer cet avant projet de chronogramme », a expliqué Mamady 3 Kaba.

Le porte-parole de la CENI précise que pour  l'élaboration de ce chronogramme, les départements en charge du fichier électoral, de la planification et des opérations ont été mis en synergie et avec d'autres commissaires qui sont chargés de préparer cet avant projet.

« Il y a eu plusieurs plénières qui ont été tenues avant d'aboutir à cet avant projet de chronogramme. Tous les commissaires de la CENI ont participé à l'élaboration de ce chronogramme. Donc la date du 18 octobre pour le premier tour de l'élection présidentielle qui est proposée, tient compte de l'intervalle qui est prévu dans la constitution notamment en son article 43 qui stipule que le scrutin est organisé à 90 jours ou plus, ou 60 jours au moins avant la fin du mandat du président en fonction », a-t-il souligné.

A suivre…

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664-72-76-28

Créé le Dimanche 28 juin 2020 à 11:45