Guinée: Sidya visé par un décret Alpha Condé ? Le leader de l’UFR tranche!

Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR et Alpha Condé
Sidya Touré, leader de l'UFR et Alpha Condé

CONAKRY-Le décret du Président Alpha Condé interdisant l’importation, la commercialisation et le transport des cartouches de chasse vise-t-il Sidya Touré ? Depuis la publication dudit décret, des spéculations mêlées d’interrogations fusent. Certains estiment que le leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR) serait celui qui est visé par ce décret d’autant plus qu’à la veille de sa démission à son poste de haut représentant du Chef de l’Etat, Alpha Condé a signé un décret lui restituant l’usine de cartoucherie. Interrogé sur ce sujet, l’opposant a tranché, déclarant qu’il ne se sent "nullement concerné".  

« On acquis ça en 1989. Il faut que les gens le comprennent bien. Nous avions acheté cette cartoucherie en  ‘’89’’. Quand Alpha est venu parce que j’étais dans l’opposition, c’est une société dans laquelle, il y a beaucoup de gens, ils ont ramené dans leur domaine, après ils ont rendu. Mais je ne suis pas ça parce qu’il y a un directeur. Moi je suis en politique et je ne me sens pas personnellement concerné. Si c’est ça la réglementation, tout le monde s’y adaptera. Je ne me sens absolument pas concernés par ça », tranche Sidya Touré.

Lire aussi-Guinée : Alpha Condé fait une interdiction…

Pourtant après sa démission de son poste de haut représentant du Chef de l’Etat, Amadou Damaro Camara, à l’époque chef de la majorité au parlement a accusé Sidya Touré de l’avoir utilisé pour récupérer sa cartoucherie.

« Il a acquis la cartoucherie à travers un décret le vendredi, le mardi il a démissionné. J’étais l’un de ceux qui ont participé à ces négociations. Je ne l’accuse pas, j’en ai la preuve. Il a eu le décret un vendredi qui a précédé sa démission le mardi », révélait Damaro Camara dans un entretien qu’il nous a accordé le 26 mars dernier.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Afrcaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 27 juin 2020 à 16:55